Aujourd'hui,
URGENT
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  
Sport: le Burkinabè Sita Sangaré nouveau président de la Commission de Futsal et de Beach Soccer de la CAF. 
Burkina: les agents de santé à base communautaire traînent 12 mois d'arriérés de salaire. 
Football: la CAF confirme la suspension du Stade du 4-Août. 

SOCIETE

La police municipale de la commune de Ouagadougou a restitué ce 30 septembre 2020 des engins volés à leurs propriétaires.

17 engins volés composés de seize vélomoteurs et d'un cyclomoteur ont ainsi retrouvé leurs propriétaires. 

Ces engins ont été interceptés lors d’opérations organisées dans le cadre de la lutte contre l'incivisme routier au cours de l'année 2020.

Ces opérations ont permis de saisir et de mettre en fourrière 455 engins en tout pour diverses infractions (non-respect du code de la routier, non présentation des documents, acrobaties ;…). 

Un contrôle fichiers, effectué au sein de la police municipale sur ces motos, a permis de détecter les engins volés et ayant fait l'objet d'une déclaration dans un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie.

Ce qui a permis de retrouver les 17 engins restitués ce 30 septembre à leurs propriétaires.

Par ailleurs, il faut noter qu’une opération conduite par la même police municipale a permis de mettre en fourrière six camion qui ne respectaient les heures de circulation le 29 septembre.