Aujourd'hui,
URGENT
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  
Sport: le Burkinabè Sita Sangaré nouveau président de la Commission de Futsal et de Beach Soccer de la CAF. 
Burkina: les agents de santé à base communautaire traînent 12 mois d'arriérés de salaire. 
Football: la CAF confirme la suspension du Stade du 4-Août. 

SOCIETE

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l'Action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, a animé mardi 22 septembre 2020 à Ouagadougou, une conférence de presse sur la situation humanitaire au Burkina Faso.

Une situation marquée d'une part, par des déplacements massifs de populations, consécutif à la crise sécuritaire, et d'autre part, par la question des personnes sinistrées suite aux catastrophes naturelles survenues avec les pluies diluviennes. A cela s'ajoute la situation des personnes démunies fortement impactées par la Covid-19.

La réaction du gouvernement et ses partenaires humanitaires ne s'est pas fait attendre en cette période hivernale marquée par des catastrophes naturelles ayant occasionnées 41 décès, 112 blessés, 106 228 personnes sinistrées et de nombreux dégâts matériels dans 36 provinces et 116 communes réparties dans l’ensemble des 13 régions du Burkina Faso.  

Par ailleurs, les intempéries ont aussi détruit 12 378 maisons d’habitation; occasionné des pertes d’animaux (bovins, caprins, Ovins, volailles), plus de 500 tonnes de vivres détruits ou emportées par les eaux, des hectares de champs inondés. 

Le gouvernement et ses partenaires ont réagi en distribuant 400 tonnes de vivres composés entre autres de riz, de mil, de maïs et de haricot à 18 750 personnes sinistrées pour répondre à l'urgence de l'heure, a indiqué la ministre Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal. 

Ces actions du gouvernement se poursuivent toujours sur le terrain avec le déploiement en cours de stocks alimentaires dans les différentes localités afin de permettre de renforcer l'assistance aux victimes, assure-t-elle.