Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail ce jeudi 31 janvier 2019, avec la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB), dirigée par Cheick Aboubacar Doukouré. Les échanges ont porté sur la situation sécuritaire et le vivre-ensemble.

« Nous avons dégagé ensemble la nécessité, que tous ensemble, nous puissions nous donner la main, pour trouver une solution (…) il est impérieux que toutes les communautés se donnent la main », a déclaré Cheick Sidi Mohamed Koné, porte-parole de la fédération, et Secrétaire exécutif national. Il a marqué la disponibilité de son organisation à accompagner, à tout moment, les spécialistes en matière de lutte contre le terrorisme, en termes d’information et de sensibilisation.

La FAIB a également évoqué le vivre-ensemble avec le président Kaboré. Cheick Sidi Mohamed Koné a appelé à communiquer et à préserver ce vivre-ensemble, qui constitue pour lui, le socle du Burkina Faso. « Nous avons vu la nécessité de multiplier nos actions de sensibilisation, pour ce vivre-ensemble que nous avons depuis nos ancêtres, et qui est un modèle pour la sous-région », a-t-il soutenu. 

La FAIB a profité de cette audience, pour présenter ses vœux de nouvel an au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Elle a salué la disponibilité du chef de l’Etat à être à l’écoute de l’ensemble de la communauté.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir