Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 

SPORT

Le 7 décembre 2019 aura lieu le Marathon Paalga du grand Ouaga. A J-11 le comité d'organisation avec à sa tête Ousseni Ilboudo s'est prêté aux questions des journalistes au cours d'une conférence de presse ce mercredi 27 novembre 2019 sur les grandes articulations de cet événement sportif.

Organisé en 2010 pour la première fois à l'occasion du 35e anniversaire du quotidien burkinabè l'Observateur Paalga (le doyen de la presse burkinabè), le Marathon Ouaga-Laye prend désormais la dénomination de Marathon Paalga du grand Ouaga. Cette compétition renaît ainsi de ses cendres grâce au partenariat entre la mairie de Ouagadougou et l'Observateur Paalga (structure organisatrice).

Les marathoniens auront à parcourir 42,195 Km sur un circuit fermé dans la ville de Ouagadougou le 7 décembre prochain. A ce jour selon les organisateurs, ils sont plus de 300 athlètes inscrits sur les 700 attendus. Une quinzaine de pays ont été invités dont l'Ethiopie, le Niger, le Bénin, le Kenya, le Maroc, le Cameroun, le Ghana, le Sénégal qui ont déjà confirmé leur présence. "C'est très important pour nous, parce qu'il ne sert à rien de rester dans un entre soit sportif et athlétique. On ne s'améliore et on ne se perfectionne qu'en se frottant aux autres. Il est bien que les maîtres en la matière soient présent pour tirer le marathon burkinabè vers le haut", a laissé entendre Ousseni Ilboudo.

D'ailleurs, ce marathon de Ouaga nouvelle version est désormais inscrit au calendrier de la Fédération africaine d'athlétisme. De un millions de francs CFA, le premier prix passe désormais à trois millions de francs CFA. La premières athlète burkinabè qui franchira la ligne d'arrivée aura la somme de 500.000 FCFA et les premiers athlètes burkinabè (homme et femme) auront une moto offerte par l'un des partenaires du marathon. Côté sécurité, les organisateurs rassurent que tout est mis en œuvre pour un marathon sécurisé et paisible. Aussi, il est prévu un village du marathon en marge de l’événement.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé