Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

Photo: actualite.cd

SPORT

Le coureur burkinabè Mathias Sorgho Wendkouni a remporté la 3ème étape du 7ème tour cycliste international de la RDC, courue ce mardi 6 août, sur le trajet Kolwezi-Likasi.

Le vainqueur ce mardi de la troisième étape du 7ème tour cycliste international de la RDC, le Burkinabè Mathias Sorgho Wendkouni, a dit sa satisfaction à la fin de cette épreuve, qu’il a parcourue en 4h49’ sur un trajet de 180 kilomètres reliant Kolwezi à Likasi.

«La fédération a appelé depuis le Burkina Faso pour nous prévenir que c’était une étape longue et que nous devrions montrer que nous sommes présents sur cette 7ème édition du tour international de la RDC», a révélé le vainqueur de l’étape.

L’étape Kolwezi-Likasi, longue de 180 kilomètre, est similaire à l’une des étapes qui est exploitée pendant le tour du Faso, qui a lieu au Burkina Faso depuis 1987. D’où l’adaptation facile de Mathias Sorgho et son coéquipier de l’équipe.

«L’étape nous convenait parce que nous en avons une au Burkina Faso qu’on surnomme ­–Bobo Boromo- qui est pareille à cette étape. On parlait ce matin avec notre directeur sportif, qu’il fallait se réserver et essayer de mettre le paquet à 30 km de l’arrivée pour remporter l’étape. Nous sommes arrivés à deux, c’est la joie qui nous anime actuellement et je pense que c’est aussi le cas depuis le Burkina Faso», a déclaré Mathias Sorgho.

La troisième étape a été courue ce mardi 6 août 2019. Le départ a été donné à 10 heures 40 (locale) à la place de la tribune sur le boulevard Laurent Désiré Kabila dans la commune de Manika par Deodat Kapenda wa Kapenda, ministre de l'intérieur de la province de Lualaba. 50 coureurs étaient sur la ligne de départ. L’arrivée a été constatée  à 15h29 à la place de la mairie à Likasi dans le Haut-Katanga.

Lors de la deuxième étape, Mbanza-Ngungu/Kasangulu, Mathias Sorgho avait également réussi à terminer sur le podium. 

Source: actualite.cd

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé