Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

SPORT

Le cyclisme était encore à l’honneur ce dimanche 16 juin 2019 sur l’avenue Charles de Gaulle de Ouagadougou. Premier du genre, le «Grand prix cycliste du président de la Fédération Burkinabè de cyclisme», Yasnémanégré Sawadogo a été remporté par Paul Daumont de l’AS Bessel pour avoir parcouru les 153,300 km en 3h56mn51s, soit une vitesse moyenne de 38,834 km/h.


Le départ de ce grand prix du président de la FBC a été donné au rond-point de la jeunesse de Tampouy en direction de Boussé. L’arrivée a été jugée sur l’avenue Charles de Gaulles aux environs de 11h ce dimanche. Mais bien avant cette arrivée, les amoureux de la petite reine ont eu droit à deux courses en levée de rideau, à savoir une course sur la relève et une course féminine. La compétition s’est déroulée en ligne Ouaga-Boussé-Ouaga (109,300 km et un circuit fermé de 4,400 parcouru 10 fois (44 km), soit une distance totale de 153,300 km avec 61 coureurs issus de 19 clubs au départ.

Les objectifs de ce grand prix selon Yasnémanégré Sawadogo, est de contribuer à permettre aux cyclistes en général et aux Etalons cyclistes en particulier, d’être en jambe pour affronter les compétitions internationales. «En tant que président de la fédération, j’entends ainsi donner l’exemple en organisant une course au profit des athlètes. C’est aussi l’occasion de demander aux sponsors de soutenir le cyclisme. On ne pourra pas engranger des succès au Tour du Faso sans compétition en pleine saison. Le cyclisme est une fierté nationale», a laissé entendre le président de la FBC. Une compétition que le commandant Sawadogo compte pérenniser avec l’appui de ses partenaires et surtout du  Mogho Naaba Baongho, parrain de cette édition.

Vainqueur de cette première édition, l’international Paul Daumont reconnait le travail abattu par ses coéquipiers qui lui ont permis de franchir en premier la ligne d’arrivée. «Ce sont eux qui ont fait le travail. Moi j’ai juste sprinté pour gagner afin de les remercier. Depuis la bourse du travail jusqu’à l’Avenue Charles de Gaulle, je n’ai fait que me reposer et me focaliser sur le sprint. Il s’agissait pour moi donc de montrer que j’étais en jambe et qu’on peut me faire confiance à l’AS Bessel», se réjouit Paul Daumont.

Cette édition terminée, rendez-vous a été pris pour 2020. Révélations de la 14e Tropicale Amissa Bongo, cette performance du jeune cycliste burkinabè est loin d’être une surprise. Depuis un bon moment, le jeune Etalon frappe à l’œil de tous les observateurs et il est depuis dans une dynamique ascendante. Paul Daumont a été de toutes les expéditions victorieuses avec les Etalons cyclistes en 2018. Il a aussi bénéficié de plusieurs stages de perfectionnement en France et en Afrique du Sud. En septembre 2018, Paul Daumont était le seul coureur Ouest africain à participer au championnat du monde de cyclisme sur route à Innnsbruck en Autriche, d’où il est revenu avec un parcours honorable. Avec ces nouvelles performances, Paul Daumont se positionne comme l’avenir et l’un des plus grands espoirs du cyclisme burkinabè.

Le palmarès
1-    Paul Daumont (AS Bessel)
2-    Abdoulaye Rouamba (AJCK)
3-    Aziz Nikiéma (USFA)
4-    Mathias Sorgho (AJCK)
5-    Souleymane Koné (RCK)
6-    Daouda Ouédraogo (AS Bessel)
7-    Daouda Soulama (RCK)
8-    Patrice Bonkoungou (AJCK)
9-    Aziz Balboné (Tan Aliz)
10-    Benjamin Ouédraogo (RCK)


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir