Aujourd'hui,
URGENT
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)
11-décembre: "je renouvelle mon appel à une trêve sociale et à une union sacrée autour des FDS pour vaincre le terrorisme"(Roch Kaboré) 
Politique: le candidat du CDP pour la présidentielle de 2020 connu d'ici le 31 janvier prochain
Algérie: les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés pour corruption
Burkina: le gouvernement et le MCC ont signé le 6 décembre 2019 à Ouagadougou l’aide-mémoire du second compact
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 

SPORT

La Fédération burkinabè d’escrime (FBE) a organisé son championnat national le 18 mai dernier. Les champions de chaque discipline sont désormais connus et pour  le président de la FBE, Djibril Zeba, le cap sera désormais mis sur Bamako au Mali du 25 au 31 juin prochain pour le championnat d’Afrique.


Sport de combat, l'escrime fait peu à peu son chemin au Burkina. Introduite au Burkina depuis 2000, la discipline consiste à toucher les «parties valables» de son adversaire avec trois types d'armes blanches (épée, sabre et fleuret) sans être touché. Pour le championnat national 2019, ce sont au total 8 clubs qui se sont affrontés. Il s’agit notamment des clubs de Ouagadougou, Kaya, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya, Koudoukou, Kongoussi avec 180 participants repartis entre les cadets, cadettes, juniors et séniors aux trois armes.

«Le niveau exprimé par les jeunes, augure d’un avenir prometteur si nous arrivons à les maintenir et à les motiver pour la pratique de cette discipline au Burkina. Et nous irons défendre crânement nos chances au championnat d’Afrique à Bamako», promet Djibril Zeba. Discipline assez technique, l’escrime burkinabè compte aujourd’hui 280 licenciés. La fédération qui a mis l’accent sur la formation à la base, entend inculquer les valeurs du sport au profit de l’éducation des jeunes.

Le palmarès 2019

Finale sabre cadet hommes
François Bama # Sergio Bakouan : 6-10

Finale sabre sénio dames
Félicité Bazié # Sandrine Zongo : 1-10

Finale fleuret dames
Awa Belemviré # Leslie Bado : 5-10

Finale épée dames
Sandrine Kando # Mariette Bayili : 10-6

Finale épée hommes
Sayouba Sawadogo # Oumarou Ouédraogo : 10-8

Finale cadette sabre
Laure Nikiéma # Aminath Bousra : 2-5

Finale sénior hommes
Cheick Hamed Séré # Yannick Kinda : 4-10

Finale fleuret sénior hommes
Ange Bagoro # Moussa Nébié : 6-4

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé