Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

SPORT

La Fédération burkinabè d’escrime (FBE) a organisé son championnat national le 18 mai dernier. Les champions de chaque discipline sont désormais connus et pour  le président de la FBE, Djibril Zeba, le cap sera désormais mis sur Bamako au Mali du 25 au 31 juin prochain pour le championnat d’Afrique.


Sport de combat, l'escrime fait peu à peu son chemin au Burkina. Introduite au Burkina depuis 2000, la discipline consiste à toucher les «parties valables» de son adversaire avec trois types d'armes blanches (épée, sabre et fleuret) sans être touché. Pour le championnat national 2019, ce sont au total 8 clubs qui se sont affrontés. Il s’agit notamment des clubs de Ouagadougou, Kaya, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya, Koudoukou, Kongoussi avec 180 participants repartis entre les cadets, cadettes, juniors et séniors aux trois armes.

«Le niveau exprimé par les jeunes, augure d’un avenir prometteur si nous arrivons à les maintenir et à les motiver pour la pratique de cette discipline au Burkina. Et nous irons défendre crânement nos chances au championnat d’Afrique à Bamako», promet Djibril Zeba. Discipline assez technique, l’escrime burkinabè compte aujourd’hui 280 licenciés. La fédération qui a mis l’accent sur la formation à la base, entend inculquer les valeurs du sport au profit de l’éducation des jeunes.

Le palmarès 2019

Finale sabre cadet hommes
François Bama # Sergio Bakouan : 6-10

Finale sabre sénio dames
Félicité Bazié # Sandrine Zongo : 1-10

Finale fleuret dames
Awa Belemviré # Leslie Bado : 5-10

Finale épée dames
Sandrine Kando # Mariette Bayili : 10-6

Finale épée hommes
Sayouba Sawadogo # Oumarou Ouédraogo : 10-8

Finale cadette sabre
Laure Nikiéma # Aminath Bousra : 2-5

Finale sénior hommes
Cheick Hamed Séré # Yannick Kinda : 4-10

Finale fleuret sénior hommes
Ange Bagoro # Moussa Nébié : 6-4

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé