Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

SPORT

Le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), le colonel Sita Sangaré a procédé ce mercredi 1er mai 2019, au lancement des travaux de construction d'une salle de conférence résolument moderne, sise à son siège de Ouaga 2000.


D’un coût global de 236.000.000 FCFA, l’ouvrage à terme pourra contenir plus de 200 personnes avec les commodités en la matière. Les hommes et femmes des médias auront ainsi droit à une salle de conférence digne du nom avec un espace café, des bureaux, des toilettes, un jardin etc.

La pose de cette première pierre marque donc un soulagement pour Sita Sangaré à qui ce projet tenait tant à cœur. En effet, la FBF avait postulé à un projet Goal sous Sepp Blatter, l’ancien président de la FIFA pour une salle de conférence de 500 places. Le projet, bien qu’ayant été validé, a dû subir quelques modifications à la demande de la nouvelle équipe dirigeante de l’instance internationale du football. C’est ainsi que l’édifice a été redimensionné par l’agence d’architecture Concept plus que dirige Cathérine Ouédraogo.

Pour Sita Sangaré, c’est un ouf de soulagement. «Notre salle de réunion construite en même temps que le centre technique, était visiblement dépassé et n’offrait pas de conditions idéales de travail. Et c’est pour cela que nous nous bâtions depuis un certain temps pour l’acquisition d’un bâtiment assez moderne. Et la pose de cette première pierre est vraiment un ouf de soulagement pour nous», a laissé entendre le président de la FBF. L’ouvrage est prévu être réceptionné dans 8 mois. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé