Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 

SPORT

Les Etalons du Burkina croisent les crampons avec les Mourabitounes de la Mauritanie ce vendredi 22 mars 2019 au stade du 4-août de Ouagadougou. Match comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN Egypte 2019, les Étalons qui ont l’obligation d’une victoire vont devoir aller au front sans Dylan Ouédraogo, Patrick Malo, Alain Traoré (blessés) et Bertrand Traoré incertain.

Les poulains de Paulo Duarte ont l’obligation d’une victoire avant d’espérer que le Botswana tienne tête à l’Angola dans cette poule. Mais à la conférence de presse d’avant match ce jeudi, l’entraineur des Étalons s’est montré peu rassurant. En effet, quatre joueurs de Duarte sont à l’infirmerie. Malgré ce handicap, il entend jouer crânement ses chances.

Mais pourquoi convoquer des joueurs blessés ? A cette question, Paulo Duarte fait remarquer que ce ne sont que des blessures passagères. Pour le cas de Bertrand Traoré, Duarte dit attendre la dernière réaction du joueur avant de décider s’il jouera ou pas. «C’est un coup dur pour moi mais je ne peux pas faire autrement. C’est malheureusement la réalité des joueurs burkinabè. A chaque match, il y a des blessés. En plus, le Burkina n’a pas assez de joueurs en Ligue 1», argumente Duarte.

Contrairement à homologue burkinabè, Moustapha Sall, l'entraineur de la Mauritanie n’a qu’un seul joueur à l’infirmerie. L'entraîneur se réjouit de cette situation et entend jouer pour le prestige afin de donner une belle image de la Mauritanie. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé