Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

L'adjudant-chef Alizeta Kabore/Kinda recevra sa distinction lors du troisième Sommet des chefs de police des Nations Unies (UNCOPS), qui se tiendra du 31 août au 1er septembre 2022 au Siège des Nations Unies.

Les Nations Unies ont annoncé que l'adjudant-chef Alizeta Kaboré/Kinda du Burkina Faso recevra le 31 août 2022 le Prix de la femme policière de l'année des Nations Unies. Créé en 2011, ce prix vise à reconnaître les contributions exceptionnelles des femmes policières dans les opérations de paix de l'ONU et la promotion de l'autonomisation des femmes.

L’adjudant-chef Kaboré/Kinda est actuellement le point focal pour les questions de genre au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Grâce à ses efforts, un plus grand nombre de victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre signalent leur cas aux autorités locales et reçoivent des soins médicaux. Au moins trois cas rapportées par mois contre aucun avant son arrivée.

Ses efforts ont également porté sur l'augmentation du nombre de filles dans les écoles et la réduction des mariages précoces. En recevant la nouvelle de sa récompense, l'adjudant-chef Kinda a exprimé « l'espoir que cela inspirera les femmes et les jeunes filles du monde entier à poursuivre une carrière dans la police, malgré les stéréotypes souvent associés à cette profession, selon lesquels les hommes sont plus à même de faire respecter les lois et de protéger la population ».

« Le travail de l'adjudant-chef Kaboré/Kinda est un brillant exemple de la façon dont la participation des femmes policières dans les opérations de paix a un impact direct sur la durabilité de la paix par l’apport de perspectives différentes et en rendant notre travail plus inclusif », a déclaré le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix.  

La carrière de l'adjudant-chef Kaboré/Kinda a été axée sur la protection et la promotion des droits des femmes et des enfants, notamment entre 2013 et 2015, lorsqu'elle était déjà le point focal pour les questions du genre au sein de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO). Au Burkina Faso, elle a exercé des fonctions au sein du ministère de la Sécurité et de la Brigade régionale de protection des femmes et des enfants, une unité de la Police nationale, en tant qu’enquêtrice spécialisée sur les violences et l'exploitation sexuelles.

Source : MINUSMA

DCRP/MATDS