Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Des engins à deux (02) roues, des pièces détachées de motos, un congélateur, des matelas et des chaises en plastiques, sont entre autres matériels saisis par la Police nationale des mains d’un réseau d’individus présumés délinquants dans le chef-lieu de la région de l'Est.

Ces présumés malfrats s'étaient spécialisés dans les vols et cambriolages des lieux de commerce, notamment des engins à deux (02) roues et leurs accessoires et opéraient dans la ville de Fada N’Gourma. Le butin ainsi obtenu était vendu à Ouagadougou par un de leurs receleurs entre 300.000 et 500.000 FCFA suivant l'état de l'engin, en prenant souvent soin de changer certaines pièces avant la vente.

Suite aux investigations menées par les enquêteurs du Service Régional de la Police Judiciaire de l’Est (SRPJ-Est), en collaboration avec leurs collègues du SRPJ-Centre, quatre (04) individus qui composaient le groupe ont été mis aux arrêts. Parmi eux, un complice qui avait facilité un vol de motos dans une boutique dont il assurait la garde, moyennant une contre-partie de 400.000 FCFA. D'autres membres du groupe sont toujours et activement recherchés par les enquêteurs.

La Police Nationale réitère ses remerciements à la population pour sa collaboration dans la réussite de cette mission et l’invite par ailleurs à plus de vigilance et à toujours signaler les cas suspects à travers les numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !