Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

SOCIETE

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l'Action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, a animé mardi 22 septembre 2020 à Ouagadougou, une conférence de presse sur la situation humanitaire au Burkina Faso.

Une situation marquée d'une part, par des déplacements massifs de populations, consécutif à la crise sécuritaire, et d'autre part, par la question des personnes sinistrées suite aux catastrophes naturelles survenues avec les pluies diluviennes. A cela s'ajoute la situation des personnes démunies fortement impactées par la Covid-19.

La réaction du gouvernement et ses partenaires humanitaires ne s'est pas fait attendre en cette période hivernale marquée par des catastrophes naturelles ayant occasionnées 41 décès, 112 blessés, 106 228 personnes sinistrées et de nombreux dégâts matériels dans 36 provinces et 116 communes réparties dans l’ensemble des 13 régions du Burkina Faso.  

Par ailleurs, les intempéries ont aussi détruit 12 378 maisons d’habitation; occasionné des pertes d’animaux (bovins, caprins, Ovins, volailles), plus de 500 tonnes de vivres détruits ou emportées par les eaux, des hectares de champs inondés. 

Le gouvernement et ses partenaires ont réagi en distribuant 400 tonnes de vivres composés entre autres de riz, de mil, de maïs et de haricot à 18 750 personnes sinistrées pour répondre à l'urgence de l'heure, a indiqué la ministre Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal. 

Ces actions du gouvernement se poursuivent toujours sur le terrain avec le déploiement en cours de stocks alimentaires dans les différentes localités afin de permettre de renforcer l'assistance aux victimes, assure-t-elle.