Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

SOCIETE

Huit des 12 personnes interpellées par la gendarmerie à Tanwalbougou pour des faits de suspicion de terrorisme ont retrouvé la liberté, selon ce communiqué du Procureur du Faso. Pour rappel, 12 autres personnes interpellées en même temps qu’eux et pour les mêmes faits ont trouvé la mort dans des circonstances jugées suspectes par des associations de droits de l’homme. 

«Le 12 mai 2020, j'informais l'opinion publique nationale de l'ouverture d'une enquête dans le cadre de l'interpellation de vingt et cinq (25) personnes par la gendarmerie de Tanwalbougou le 11 mai 2020 pour des faits de suspicion de terrorisme.

Au stade actuel de cette enquête, la mesure de garde à vue qui avait été prise à l'encontre de douze (12) personnes a été levée pour huit (08) d'entre elles. Ces huit (08) personnes ont été ainsi libérées ce jour même.

Mais, il leur a été demandé de rester toujours à la disposition des enquêteurs et de se tenir prêtes pour répondre à toutes convocations de la justice en cas de besoin pour les suites de la procédure.

Fait à Fada N'Gourma, le 03 juin 2020»

LE PROCUREUR DU FASO

KADEBA Judicaël