Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

SOCIETE

Le Secrétaire général de l’ONU rendra hommage aux Casques bleus qui ont perdu la vie au service de la paix et décernera le prix du Militaire de l’année pour la défense de l’égalité des genres. Un militaire burkinabè figure parmi les casques bleus auxquels il sera rendu hommage lors d’une cérémonie à l’ONU.

La Journée internationale des Casques bleus de l’ONU sera observée le vendredi 29 mai 2020 au siège de l’Organisation, à New York. Le Secrétaire général, António Guterres, déposera une gerbe en l’honneur de tous les Casques bleus tombés sous le drapeau de l’ONU depuis la première mission de paix en 1948. 

Il présidera également une cérémonie de remise de la Médaille Dag Hammarskjöld décernée à titre posthume aux 83 militaires, policiers et personnels civils qui ont perdu la vie en 2019.   

L’un des militaires à être honoré est du Burkina Faso: le Caporal Abdoulaye Zerbo, qui servait au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

Le Burkina Faso est le 15e pays contributeur de troupes et de policiers aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. Plus de 1 450 soldats et policiers burkinabè sont actuellement déployés dans les missions de l’ONU à Abyei, en République Centrafricaine, en République démocratique du Congo, au Liban, au Mali, au Sahara occidental, au Soudan et au Soudan du Sud.

Cette année, le thème retenu pour la commémoration est: "Les femmes dans le maintien de la paix".

Ce thème «souligne leur rôle central dans nos opérations. Les femmes disposent souvent d’un meilleur accès aux communautés que nous servons, ce qui nous permet d’améliorer la protection des civils, de promouvoir les droits humains et, de manière générale, de mieux remplir notre mission. Pourtant, les femmes ne représentent toujours que 6 % du personnel en uniforme – militaires, policiers, personnel judiciaire et agents pénitentiaires – des missions. Alors que nous célébrons le 20ème anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur ‘Les femmes, la paix et la sécurité’, nous devons faire davantage pour assurer une représentation égale des femmes dans tous les domaines de la paix et de la sécurité», a dit dans un message vidéo à l’occasion de cette Journée, le Secrétaire général de l'ONU. 

«Alors que nous faisons face au défi de la pandémie de la Covid-19 et que les Casques bleus continuent de s’acquitter de leur mandat, la participation pleine et égale des femmes aux opérations de paix et aux processus de paix et de décisions politiques est indispensable pour assurer la protection des civils et pour bâtir une paix durable», a souligné pour sa part Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix.

La Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies a été établie par l'Assemblée générale en 2002 pour rendre hommage à tous les hommes et femmes servant dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU et pour honorer la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour la cause de la paix. L’Assemblée générale a proclamé le 29 mai Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies, car c’est à cette date, en 1948, que la première mission onusienne de maintien de la paix - l’ONUST- a commencé ses opérations en Palestine.