Aujourd'hui,
URGENT
Burkina Faso : Morgan Henry, un sergent-chef de Barkhane retrouvé mort dans son campement le 16 février. Cause inconnue, enquête ouverte. 
Burkina: Le Premier ministre, Christophe Dabiré, effectue, les 14 et 15 février 2020, une visite officielle dans la région du Sud-Ouest. 
Yagha: un Pasteur et des membres de sa famille -dont ses enfants- exécutés ce 13 février 2020  par des hommes armés non identifiés. 
Fada N'Gourma : 8 assaillants abattus et un autre capturé le 10 février 2020 dans l'attaque contre le poste de gendarmerie de Tanwalbougou.
Chine: le nombre de personnes contaminées par le coronavirus a dépassé 20 400, le virus a tué 425 personnes.  
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale

Dans un laboratoire de l'Université de Tianjin, un expérimentateur tape des mots avec sa pensée. (Photo: Song Rui / Xinhua Daily Telegraph)

SOCIETE

Des chercheurs de l'Université de Tianjin (nord de la Chine) ont développé une interface cerveau-ordinateur (BCI) qui permet aux utilisateurs de taper des mots avec leur pensée.

Selon un chercheur de l'Université de Tianjin, ce dispositif, mis au point indépendamment par la Chine, fournit un canal de communication directe entre le cerveau humain et le monde extérieur.

Un capuchon peut capter les signaux d'électro-encéphalographie (EEC) et les envoyer à l'ordinateur. Ensuite, les modèles du cerveau, qui portent l'intention de l'utilisateur, sont décodés par un algorithme sur l'appareil. Finalement, l'information est convertie en instructions et déclenche une action.

A l'aide du BCI, un étudiant chercheur de l'Université de Tianjin a tapé 69 caractères en une minute via le contrôle mental, remportant ainsi le premier prix lors d'un concours de BCI organisé plus tôt cette année. La vitesse s'est avérée plus rapide que la saisie manuelle.

L'appareil est applicable en médecine, en réadaptation, en cognition cérébrale, en rétroaction neurale et en traitement des signaux, ont précisé les chercheurs, ajoutant que la technologie du BCI sera adaptée à un usage civil et que l'appareil deviendra plus facile à transporter et à utiliser, devenant ainsi portable à l'avenir.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé