Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

SOCIETE

Un leader terroriste et cinq de ses hommes ont été neutralisés dans la zone de Pô où ils agissaient dans la région du centre-sud du Burkina Faso ont été abattus au cours d’une opération de démantèlement d’un groupe terroriste a indiqué l’Etat-major général des armées dans un communiqué publié vendredi.

C’est une opération menée sur la base d’informations précises qui a permis de démanteler le groupe terroriste qui agissait dans la zone de Pô, province du Nahouri, dans le sud du Burkina Faso. «Déclenchée depuis plusieurs jours, l’opération, qui a nécessité une  coordination minutieuse, a permis de neutraliser six terroristes parmi lesquels figurait un leader terroriste activement recherché. Un important lot d’armement, de munitions ainsi que des motos et divers effets ont été saisis», renseigne le communiqué. 

Saluant «cette action audacieuse des unités qui ont su garder l’initiative toute la durée de l’opération», le chef d’Etat-major général des armées promet «qu’aucun répit ne sera laissé aux groupes terroristes qui tentent de perturber la quiétude des vaillantes populations». 

Le mercredi 20 novembre 2019, au moins 18 terroristes ont été neutralisés alors qu’ils tentaient d’attaquer l'escadron de gendarmerie basé à Arbinda ainsi que la Brigade territoriale de gendarmerie de ladite localité située dans la province du Soum, région du Sahel, au nord du Burkina Faso. Lors de cette, les gendarmes ont récupéré  13 kalachnikov AK 47,2 roquettes AC, une caméra, un GPS et des munitions, plusieurs chargeurs et 12 motos. Des appareils de communication ont été aussi saisis dont 10 émetteurs et plusieurs téléphones selon le communiqué de la gendarmerie.