Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SOCIETE

Dans le cadre de la célébration de sa décennie d'existence, le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a initié une opération "1000 poches de sangs". Le lancement de cette opération a eu lieu le mardi 19 novembre 2019 dans les locaux de la Caisse nationale d'assurance maladie universelle, qui abrite également le future siège du FPDCT. 


Collecter 1000 poches de sang d’ici à décembre 2019 afin de sauver des vies humaines. Tel est l’objectif du FPDCT. Sous la houlette de Bruno S. Dipama, Directeur général du FPDCT, les agents et autres collaborateurs de l'institution, ceux de la Caisse nationale assurance maladie universelle, du Fonds spécial routier, de l'Agence des travaux d'infrastructures du Burkina (AGETIB), de l'Agence nationale des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (ANEREE), le Fonds national de la recherche et de l'innovation pour le développement (FONRID), les élèves de l’Ecole nationale de la douane… ont donné un peu de leur sang pour renflouer les banques de sang du Centre national de transfusion sanguine (CNTS). Dénommée "Opération 1000 poches de sang", l'initiative vise à collecter 1000 poches de sang au bénéfice de la population.

"L'Objectif est de collecter 1000 poches de sang mais si nous arrivons à faire plus, ce serait une bonne chose pour le bonheur des populations. C'est la manifestation de la solidarité et j'invite toute la population à faire autant", a indiqué Bruno Dipama qui a lui-même donné l'exemple. Pour sa part, Mariétou Derra, attachée de santé au CNTS fait remarquer que la demande journalière de sang au CNTS de Ouagadougou est estimée à 200 poches minimum par jour et que cette demande reste insatisfaite et s’était empirée avec les mouvements de grève des agents de la santé.

«Avec  les mouvements de grève qui annulaient toute sortie de collecte de sang, nos frigos étaient réellement vides. La levée du mot d’ordre de grève va aider. Beaucoup de patients attendent d’être servis. C'est donc une initiative à saluer et nous invitons les autres institutions, les personnes en bonne santé dont l’âge est compris entre 18 et 60 ans à emboiter le pas du FPDCT», indique Mme Derra.

Rappelons que cette «Opération 1000 poches de sang» fait partie des activités inscrites dans le cadre de la commémoration de la décennie d’existence du FPDCT. L’activité se poursuivra à Manga à l'occasion de la célébration des Journées des communes du Burkina et dans d’autres régions jusqu’au 11 décembre 2019 à Tenkodogo.