Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

©BNSP

SOCIETE

Le vendredi 18 Octobre 2019 aux environs de 15H37 mn, l’effondrement d’une structure dans une usine dans le village de Samagan dans la commune de Bobo Dioulasso a causé la mort de deux personnes. Six personnes ont également été blessées.

Selon la Brigade nationale des Sapeurs pompiers (BNSP) qui donne l’information sur sa page Facebook, c’est sa 2e compagnie d’incendie et de secours basée à Bobo Dioulasso qui a été alertée de cet effondrement.

Dans son post, elle a surtout recommandé les respects des prescriptions en matière de construction, ce qui laisse présager que cet effondrement serait causé par un non respect des procédures en la matière.