Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SOCIETE

Ouvert le mercredi 7 août dernier devant le pôle économique et financier du tribunal de grande instance de Ouagadougou,  le procès sur l’affaire dite « charbon fin » avait été renvoyée à en octobre 2019 pour composition non régulière du tribunal. Après l’ouverture de l’audience ce mardi 15 octobre 2019, elle a de nouveau été renvoyée au 17 décembre 2019 afin de permettre aux nouveaux avocats de la défense de mieux connaitre le dossier.

Bolloré transport logistics et Essakane SA et 12 personnes physiques sont poursuivies par la justice burkinabè, entre autres, pour fraude en matière de commercialisation de l’or et des autres substances précieuses et de blanchiment de capitaux.  le 31 décembre 2018, l'opinion publique a été informée de la saisie et de la mise sous scellée judiciaire à Bobo- Dioulasso d'une trentaine de conteneurs de charbon fin contenant de l'or, de l'argent et d'autres minerais sur le point d'être exportés vers le Canada. Les informations rapportées faisaient état d'une « tentative d'exportation frauduleuse d'or, maquillée en exportation de déchets de charbon » car la quantité des minerais présente dans le charbon fin avait été sous évaluée. 

Après des investigations menées et des expertises menées sur la cargaison saisie, le procureur général près de la Cour d’appel de Ouagadougou, décidera de le tenue d’un procès afin de situer les responsabilités. Il décide donc de poursuivre 14 personnes (deux personnes morales à savoir Bolloré transport logistics et Essakane SA et 12 personnes physiques).

Ce mardi 15 octobre 2019, sitôt ouverte, les nouveaux avocats de la défense qui ont pris le relais de certains de leurs collègues qui se sont déportés, ont demandé un renvoi du l’audience afin qu’ils puissent mieux prendre connaissance du dossier. Le procureur avait demandé un renvoi de deux semaines mais il n’a pas été écouté par le président du tribunal qui a décidé de renvoyer l’audience au mardi 17 décembre prochain pour connaitre le fond du dossier.