Aujourd'hui,
URGENT
Iran: les femmes vont être autorisées à assister aux matches de football
Politique: le MCR de Carlos Toé et le MPS du Pr Augustin Loada adhèrent au cadre de concertation de l'opposition politique burkinabè
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé

©Dr

SOCIETE

Le ministère du commerce interdit désormais la vente des liqueurs et autres spiritueux dans des emballages plastiques et les petits conditionnements. Selon ledit ministère, cette mesure de lutte contre les boissons frelatées vise à préserver la santé de la jeunesse burkinabè.

Ils sont vendus dans de petits sachets plastiques à 100 FCFA l’unité ou plus dans quelques kiosques de fortunes dans plusieurs localités du pays. Ces boissons frelatées nuisent gravement à la santé de leurs consommateurs car échappant à tout contrôle sanitaire et par les services du département en charge du Commerce.

Désormais et à compter du 6 septembre, il est interdit de « produire, d’importer, de commercialiser de détenir, d’offrir à titre gratuit des liqueurs et autres boissons spiritueuses en sachets plastiques » sur toute l’étendue du territoire national. Cette mesure d’interdiction concerne aussi les bouteilles PET contenant ces mêmes produits de capacité inférieure à 30 centilitres.

Dans cette optique, le ministère du commerce informe que ses services compétents effectueront des opérations de contrôle en vue de procéder au retrait du marché des produits concernés et tout contrevenant s’exposera à des sanctions. Aussi, un numéro vert a été mis à la disposition des populations pour signaler le non respect de cette mesure.

Le ministère du commerce avait également annoncé la suspension des importations des huiles alimentaires et du sucre jusqu’à nouvel ordre dans le but de soutenir les industries locales.

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé