Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

SOCIETE

En tout 29 personnes ont été tuées ce samedi 8 septembre 2019 dans le Centre-Nord et le Sahel du Burkina Faso dans deux attaques meurtrières.  

La première attaque de nature terroriste a été perpétrée ce  dimanche 8 septembre 2019 contre un convoi de vivre sur l’axe Dablo-Kelbo a entraîné la mort de 14 civils et des dégâts matériels important, selon un communiqué du ministère de la Communication et des Relations avec le parlement du Burkina Faso.

«Le gouvernement réitère sa disponibilité à accompagner les organisations et les institutions intervenant dans l’action humanitaire pour la réussite de leur mission», assure le document.  

Sur l’axe Barsalogho-Guendbila, c’est un camion de transport qui a sauté sur un engin explosif improvisé, rapporte un second communiqué.

Le bilan provisoire fait état de 15 morts et de six blessés qui ont été évacués vers des centres de santé. 

«Ce drame intervient alors que d’importants efforts de sécurisation en cours dans cette région», fait remarquer le communiqué, en appelant les populations et les transporteurs à se «conformer aux consignes de sécurité et à s’assurer de la praticabilité des voies par une collaboration avec les Forces de défense et des sécurité»

Le 19 août 2019, 24 soldats avaient été tués dans une attaque menée par des terroristes contre une unité militaire dans le nord du Burkina Faso. 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé