Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

©Ambassade de Chine au Burkina

SOCIETE

Une mission composée d’experts chinois en ophtalmologie séjourne depuis le 28 août à Ouagadougou dans le cadre d’une préparation pour l'Action de la lumière de cette année, une opération gratuite de la cataracte, deuxième du genre, prévue pour se dérouler du 9 au 22 décembre 2019 au CHU de Tengandogo à Ouagadougou. 

La mission a mis son séjour à profit pour tester les appareils devant servir à faire l’opération afin de prendre des mesures palliatives ou correctives au besoin.

Selon le chef de la mission d’étude Chen Kailiang, une technologie de standard internationale sera utilisée pour les opérations. Contrairement aux autres méthodes traditionnelles, cette technique est très avancée et ne nécessite qu’une petite incisions ; le patient ne sent aucune douleur et elle permet un taux de succès très élevé. Elle ne nécessite aucune suture. Cette méthode est plus sûr et permet une l’acuité visuelle plus nette et plus durable du patient.

Quant à Monsieur Zhou Jianguo, Assistant du Directeur du cabinet du Président de l’Université médicale de Wenzhou et membre de la mission, il soutient que la cataracte est la principale cause de perte de vue au Burkina Faso et leur action s’inscrit dans une recherche du bien-être social en permettant à ceux qui n’ont pas les moyens, surtout à la couche défavorisée, de se faire opérer de la cataracte. 

L'action de cette année envisage d'opérer plus de 200 cas, la mobilisation et l'enregistrement des patients vont commencer dès mi-septembre au Centre national de lutte contre la cécité. La première action du genre a été effectuée en décembre 2018 à Ouagadougou, 146 patients ont reçu des opérations avec succès.

Ambassade de la Chine au Burkina