Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

©Mairie de Ouagadougou

SOCIETE

Les services techniques municipaux de la ville de Ouagadougou ont lancé ce mardi 27 août 2019, une opération de lutte contre la divagation des animaux dans les 12 arrondissements de la ville. Cette opération fait suite à plusieurs interpellations des citoyens sur des cas récurrents d’animaux qui paradaient dans les différentes artères de la capitale.

Selon la mairie, la divagation des animaux domestiques dans les rues de Ouagadougou « perturbe la tranquillité des citoyens et trouble l’ordre public ».  Selon des témoignages de plusieurs usagers de la route, lesdits animaux sont à la base d’accidents et d’une partie de l’insalubrité de la ville à cause de leurs excréments.

« Sur instruction du maire de la ville de Ouagadougou, les services techniques municipaux ont lancé ce 27 août, une opération de capture d'animaux en divagation qui va concerner tous les douze  arrondissements. Après la capture, les propriétaires ont 72h pour rentrer en possession de leurs animaux contre payement des amendes et des droits de fourrière. Passé ce délai, les animaux seront vendus au profit du budget communal » précise la ville dans un communiqué rendu public ce mardi.

L’élevage en milieu urbain est interdit par le code de l'hygiène publique en son article 39. Fort de cet article, le code général des collectivités donne plein pouvoir à tout édile de mettre fin à la divagation des animaux en ville. Au niveau de la commune de Ouagadougou, les amendes en cas de capture d’animaux en situation de divagation sont fixés ainsi qu’il suit: Petits ruminants (5.000 FCFA/jour pour les droits de fourrière et 30.000 FCFA pour les amendes) ; Gros ruminants (10.000 FCFA/jour pour les droits de fourrière et 50.000 FCFA pour les amendes).

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé