Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Le réseau d’initiatives des journalistes (RIJ) a organisé une conférence de presse ce vendredi 9 aout 2019 à Ouagadougou pour annoncer le lancement officiel de la 3e  édition du prix Pax Sahel pour le journalisme sensible au conflit (JSC). 

Depuis 2017 et avec l’appui de ses partenaires comme la Deutsche Welle Akademie et l’ONG EIRENE, le Réseau d’initiatives de journalistes (RIJ) a initié un projet dénommé : « appui aux médias pour la prévention et la gestion des conflits au Burkina Faso ». C’est dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet que le RIJ a lancé le prix Paxsahel pour le journalisme sensible aux conflits (JSC).

C’est un concours destiné aux journalistes des 3 pays du sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Il vise à récompenser trois meilleurs journalistes qui auraient fait preuve de professionnalisme dans le traitement de l’information lié aux conflits.  Les 3 meilleures œuvres dans les catégories suivantes seront récompensées : la radiodiffusion, la télévision (mojo)  et la presse écrite (presse en ligne). 

Les œuvres doivent être en français et avoir été produites, publiées ou diffusées entre le 1er Décembre 2018 et le 31 octobre 2019.

Les innovations ont été apportées pour cette édition 2019. Selon Romaine Zidouemba, coordonnatrice du RIJ, « l’innovation majeure est l’internationalisation du prix paxSahel. Le Mali et le Niger se sont ajoutés au pays organisateur le Burkina. Aussi, trois prix seront décernés à cette 3ème édition alors qu’aux éditions précédentes, il n’y avait qu’un seul prix, toutes catégories confondues ». 

Le RIJ est une organisation de journalistes crée en 2001 dans l’esprit qu’un journalisme de qualité est indispensable à la promotion de la démocratie et du développement. La cérémonie de récompense se tiendra le 29 novembre 2019 à Ouagadougou.