Aujourd'hui,
URGENT
Nécro: le célèbre saxophoniste camerounais Manu Dibango (86 ans) s’est éteint mardi, de suite de Coronavirus.
Coronavirus: le Niger a enregistré jeudi 19 mars 2020 son premier cas d'infection (ministère de la Santé du Niger). 
Coronavirus: le parlement burkinabè suspend les plénières à l'hémicycle jusqu'au 1er avril 2020.         
Covid-19: une quinzaine de députés français sont contaminés à ce stade. Ce chiffres est peut-être sous-estimé. 
Coronavirus: le Bénin enregistre son premier cas: un Burkinabè arrivé au Bénin le 12 mars 2020.
Covid-19: les syndicats suspendent la marche meeting du 17 mars, mais maintiennent la grève générale du 16 au 20 mars. 
Coronavirus: 15 cas avérés détectés au Burkina Faso à la date du 15 mars 2020 (ministère de la Santé). 
Covid-19: le gouvernement ferme les écoles du Burkina du 16 au 31 mars 2019. 
Mali: la Canadienne Edith Blais et l’Italien Luca Tacchetto enlevés au Burkina Faso en 2018 retrouvés vivants près de Kidal (Minusma). 
Coronavirus: un troisième cas avéré au Burkina Faso, 7 prélèvements en attente de résultats (ministre de la Santé)

Yiyé Constant Bazié entend poursuivre le plaidoyer

SOCIETE

C'est environ une centaine de personnes qui ont pris d'assaut la Place de la nation ce samedi 11 mai 2019 pour exiger l'application des textes encadrant la circulation des véhicules poids lourds dans la capitale burkinabè. Initié par le conseiller municipal, Yiyé Constant Bazié, ces personnes espèrent par ce sit-in exiger du conseil municipal de Ouagadougou et des autorités l'application des textes en la matière.

Il y a quelques semaines de cela, deux élèves de la ville de Ouagadougou ont perdu la vie écrasé par camions qui circulaient à des heures non autorisées. Très engagé depuis plusieurs années contre leur circulation aux heures de pointes, le conseiller municipal de l'arrondissement 2, Yiyé Constant Bazié, a initié ce sit-in pour, dit-il, exiger la règlementation des heures de circulation des camions poids lourds. Malgré la faible mobilisation constatée, l'initiateur de ce mouvement pacifique dit être fier. « Nous sommes fiers d'être là. Même s'il fallait que nous soyons seul, moins encore que ça, nous allons être là parce que nous, nous n'allons pas continuer à être la mauvaise conscience de ces gens qui ne veulent pas accepter de défendre la vie des jeunes enfants » s'est-il exprimé.

Rasmané Nikiéma, président de la lutte contre la violence et l'insécurité routière qui fait de l'insécurité routière son combat quotidien, dit être déçu de l'absence de ses ‹paires›. Il dit apprendre la tenue du sit-in que la veille (Ndlr, vendredi 10 mai) mais, clame-t-il, déjà à 7 heures il était présent sur les lieux du sit-in. « Moi, je ne suis pas venu à la Place des nations pour une affaire politique. Je suis là parce que j'ai des élèves, j'ai vu beaucoup d'accidents qu'on pouvait éviter. C'est la conscience qui doit faire changer la mentalité de nos autorités » s'est-il justifié. 

Il a révélé que, certaines fédérations ont fait savoir que le gouvernement leur a informé la veille du sit-in que les textes seront appliqués, ce qui pourrait expliquer l'absence de ces organisations. Donc, il lance un appel au maire de Ouagadougou de faire appliquer la loi dans toute sa rigueur. A l'endroit de la police, il l'exhorte à prendre des sanctions quand il le faut.

Dans la soirée de ce samedi 11 mai, un camion a encore ôté la vie à une élève en classe de 3e. C’était en début de soirée, une heure où ces camions ne devraient pas être en circulation sur les principales artères.

Au début de mois de mai, la commune de Ouagadougou s’est doté d'un nouvel arrêté règlementant la circulation et le stationnement des poids lourds dans la commune de Ouagadougou. Les véhicules dont le poids total autorisé en charge est supérieur ou égal à 10 tonnes n’est autorisée désormais que de nuit entre 22 heures et 5 heures du matin sur les principaux axes routiers.

 

Sondage

Lors d'un échange direct avec les femmes venues des 13 régions du Burkina le 8 mars 2020 à Ouagadougou, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé que le prochain gouvernement sera composé de 30% de femmes. Selon vous, c'est une décision:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé