Aujourd'hui,
URGENT
Football: la CAN au Cameroun va se dérouler du 9 janvier au 6 février 2022.
Burkina : le gouvernement règlemente l’achat et l’utilisation des drones civils.  
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Burkina: le couvre-feu prorogé de 60 jours dans la région de l’Est.
Niger: tentative de coup d'état à 48 heures de l'investiture de Mohamed Bazoum, le président élu.
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 

SOCIETE

Le bilan officiel des violences à Arbinda les 31 mars et 1 avril ont fait officiellement 62 morts selon le gouvernement soit 32 tués par les terroristes et 30 tués au cours des violences communautaires . Ces violences sont intervenues à l’issue de l’assassinat du Cheick Warmé de Arbinda et trois membres de sa famille par des présumés terroristes.

Selon le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo qui s’est rendu sur les lieux du drame avec le ministre en charge de la Défense nationale Cherif Sy, neuf personnes seraient toujours entre les mains des présumés terroristes.  La délégation gouvernementale a appelé les autorités morales à œuvre à l’apaisement des cœurs. Les ministres ont aussi affirmé que des mesures ont été prises pour la sécurisation de la localité. 

Tout serait parti de l’assassinat du Cheik Warmé et des membres de sa famille. En représailles, les populations se sont prises à des personnes issues de la communauté peule de la localité. Le gouvernement à l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 3 avril a annoncé l’ouverture d’une enquête.

Ces violences rappellent celles déroulées le jour de l’an et suivant à Yirgou ayant occasionné officiellement 49 morts. 

 

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé