Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Deux policiers burkinabè, en patrouille, ont été tués ce lundi matin sur l’axe Baraboulé-Petegoli, à une dizaine de kms de Baraboulé, dans le Nord, selon un communiqué de la police nationale.

Les deux policiers tués faisaient partie d’une équipe du commissariat de district de Baraboulé (province du Soum), en route pour une mission de sécurisation du marché de Petegoli, une localité située à une quizaine de kilomètres de Baraboulé, précise ledit communiqué.

Vers 7h, ils seraient tombés dans une embuscade tendue par des individus armés non identifiés. «Après échange de tirs, deux policiers de ladite équipe ont perdu la vie. Il s’agit de l’assistant de police adjoint, Soulama Karim, matricule 283.521-H et de l’assistant de police stagiaire Ganame Yacouba, matricule 323.122-P», précise le document.

La police et le groupement des forces antiterroristes mènent actuellement des ratissages pour retrouver les assaillants dont certains auraient été touchés au cours des échanges de tirs.