Aujourd'hui,
URGENT
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération
Burkina: les trois opérateurs mobiles (ONATEL, ORANGE et TELECEL) comptent 19 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 96%
Burkina: Macky Sall exprime sa solidarité au peuple burkinabè après l'attaque du convoi de la mine de Semafo à Boungou
Mali: le chef djihadiste Amadou Koufa placé sur la liste terroriste américaine
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé sera jugé par le tribunal criminel à Abidjan
Burkina: les syndicats de la santé suspendent leur mouvement d'humeur engagé depuis plus de 6 mois suite à la reprise des négociations

SOCIETE

Un court-circuit a causé une panique au service de la pédiatrie du Centre hospitalier régional de Fada N'Gourma autour de 21h30 dans la nuit du 29 mai 2017.


D’après le service de communication du gouvernorat de la région de l’Est, le feu est parti de  l'embranchement entre le câble de la Sonabel et le disjoncteur du bâtiment. A cause des  flammes des malades ont été évacués d’urgence hors du bâtiment.

Pour circonscrire le problème, les techniciens de la Sonabel ont interrompu la source d’alimentation, permettant ainsi de maitriser la situation. Les raisons de ce court-circuit ne sont pas encore connues. Aucune perte en vie humaine n'est à signaler et il y eu très peu de dégâts matériels.

Certains malades ont même regagné leur salle d'hospitalisation. Les services de sécurité étaient sur les lieux pour les constats d'usage. A signaler que les installations datent de 1972.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé