Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

 Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, en visite à Bamako au Mali, ce samedi 3 septembre 2022, a eu une longue séance de travail avec son homologue malien, le Colonel Assimi GOÏTA.

Les deux personnalités ont échangé en tête-à-tête et ont eu une séance de travail avec leurs délégations. « Nous avons effectué une visite d’amitié, ce jour au Mali, dans le cadre de la coopération qui existe entre le Burkina Faso et le Mali, mais il était aussi de bon ton pour nous qui sommes dans une période de transition de venir auprès des autorités de la République du Mali pour avoir un cadre de partage et d’échange autour des défis auxquels sont confrontées les transitions du côté Mali et aussi du côté du Burkina Faso », a expliqué le Président du Faso au terme de sa visite.

Les deux personnalités et leurs délégations ont discuté essentiellement de la question sécuritaire. Le Burkina Faso et le Mali partagent une frontière longue de 1400 km. Et, les deux pays confrontés depuis quelques années à des attaques terroristes meurtrières et destructrices entendent désormais mutualiser leurs efforts dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 

« Nous entendons, dans les jours à venir, mieux examiner et renforcer le partenariat militaire qui existe entre nous, pour davantage relever les défis sécuritaires auxquels les populations, nos peuples sont confrontés », a précisé le Chef de l’Etat burkinabè, visiblement satisfait de sa visite.

Interrogé sur les discussions autour de la question des 49 militaires ivoiriens détenus au Mali dans le cadre d'une procédure judiciaire, le Président du Faso a préféré laisser les autorités maliennes communiquer plus tard sur ce dossier. 

Le Président DAMIBA était accompagné d'une délégation composée de Chefs militaires et de diplomate.  Le Président GOÏTA avait, lui aussi, à ses côtés, les premiers responsables des Forces armées maliennes. La délégation burkinabè a regagné Ouagadougou au cours de la nuit. 

Direction de la communication de la Présidence du Faso