Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

POLITIQUE

Le Comité national de gestion de la crise de la pandémie de la Covid-19 a tenu une réunion ce lundi 22 juin 2020 sous la présidence de Son Excellence monsieur le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré. A l'occasion, le Comité a annoncé la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes, le maintien de l’état d’alerte et a invité les populations au strict respect des mesures barrières.

La session du comité national de gestion de la pandémie de la COVID-19, a été une occasion de faire l’état des lieux de la lutte contre la maladie. Au terme de la rencontre, le Comité a félicité et salué les acteurs de la santé pour leur engagement dans cette lutte et la population pour sa compréhension dans le respect des mesures sanitaires prises, selon le ministre de la Communication Remi Fulgance Dandjinou.

Cela s’est traduit a-t-il, par une meilleure maîtrise de la pandémie dans notre pays, comparativement à la situation dans la sous-région. Toutefois, le ministre Dandjinou a rappelé la nécessité de maintenir l’état d’alerte, après le constat d’un relâchement dans le respect des mesures barrières.

Remi Fulgance Dandjinou a également annoncé la réouverture des frontières terrestres et aériennes. Cette mesure va poser sans doute le problème des cas importés, a dit le ministre, d’où la nécessité pour lui de renforcer le dépistage de tous ceux qui viendront à rentrer sur le territoire et appliquer la mesure de quarantaine.

Il a aussi annoncé le renforcement de la communication sur le respect des mesures barrières, le dépistage volontaire, et la prise de conscience sur la responsabilité individuelle et collective quant au risque de rebond de la Covid-19 dans notre pays. La COVID-19 est toujours d’actualité ; la maladie existe encore dans notre pays et nous ne devons pas baisser la garde, a exhorté le ministre Dandjinou.

DCRP/ Primature

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir