Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président Faso, Roch Marc Christian Kaboré, s’est incliné devant la dépouille de son compagnon politique et conseiller spécial, Antoine Sambo Komi, décédé dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 décembre 2019.

«J’ai eu l'occasion de travailler avec Komi Sambo Antoine. C'est un ami, un frère. C'est avec beaucoup d’émotion que nous avons appris son décès», a témoigné le chef de l’État, qui a présenté ses condoléances à sa famille et à ses amis.

Pour le président du Faso, le défunt a toujours fait preuve d’intégrité dans les responsabilités occupées. «Dans toutes ses responsabilités, il a travaillé avec intégrité. Il a mis tout son ardeur au travail», a indiqué Roch Marc Christian Kaboré, qui a également mis en avant l'esprit de solidarité et de cohésion sociale promu par le disparu.

«Indépendamment de ses fonctions, il a été un repère pour la jeunesse dans des clubs de football, il a été avec des amis dans des clubs de chasse. C'est quelqu’un qui a travaillé à réunir autour de lui, les Burkinabè de sa génération et des jeunes générations», a ajouté le président du Faso. Il a également salué son esprit d'amabilité et lui a traduit toute la reconnaissance de la Nation.

Né le 31 décembre 1952, Antoine Sambo Komi, a été membre de la Commission constitutionnelle chargée la rédaction de la nouvelle Constitution, au titre de la présidence du Faso. Il fut avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, membre fondateur du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) en 2014.

Ancien député à l’Assemblée nationale, ancien président de la Cour suprême, Antoine Sambo Komi, réputé pour son attachement à la justice sociale, était un acteur de la révolution populaire.

Il a présidé les Tribunaux populaires de la révolution qui ont jugé et condamné des anciens Hauts-cadres de l’administration pour des faits de mal-gouvernance et de détournement de deniers publics.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir