Aujourd'hui,
URGENT
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)
11-décembre: "je renouvelle mon appel à une trêve sociale et à une union sacrée autour des FDS pour vaincre le terrorisme"(Roch Kaboré) 
Politique: le candidat du CDP pour la présidentielle de 2020 connu d'ici le 31 janvier prochain
Algérie: les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés pour corruption
Burkina: le gouvernement et le MCC ont signé le 6 décembre 2019 à Ouagadougou l’aide-mémoire du second compact
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 

Stanislas Ouaro, ministre en charge de l'Education nationale

POLITIQUE

Près de 1 455 établissements scolaires sont restés fermés dans plusieurs localités du Burkina Faso, au mois d’octobre 2019, à cause de l’insécurité. Une dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB).

«D’une dizaine d’écoles primaires fermées en 2017 dans la province du Soum au Sahel, la situation s’est dégradée et s’est étendue progressivement (à d’autres régions, ndlr) pour atteindre en octobre 2019, près de 1455 établissements du préscolaire, post-primaire et du secondaire», a indiqué le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales (MENAPLN), Stanislas Ouaro.

M. Ouaro a précisé que 202 595 élèves et 6 276 enseignants des régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Nord, du Centre-Est, de l’Est, du Nord et du Sahel sont touchés par cette fermeture. 62 écoles sont occupées par des déplacés internes, a-t-il ajouté. Le ministre cité mercredi par le quotidien public Sidwaya, s’exprimait le 28 octobre 2019, lors du 2e conseil de cabinet élargi du MENAPLN.

La fermeture des établissements fait suite à l’escalade des attaques terroristes au Burkina Faso depuis janvier 2016.

Néanmoins, le gouvernement burkinabè a réussi l’organisation d’examens spéciaux pour des élèves impactés par la fermeture. «1670 élèves ont pris part aux examens spéciaux du 03 au 16 septembre dans les régions du sahel, de l’Est, du Nord, et du Centre-Nord» pour un coût de 503 millions de FCFA, a soutenu Stanislas Ouaro.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé