Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

POLITIQUE

L’ambassadeur de la Turquie au Burkina Faso, Ahmet Asim Arar, a organisé ce mardi 29 octobre 2019 à sa résidence de Ouagadougou un cocktail à l’occasion du 96e anniversaire de la naissance de la République de Turquie. Au cours de cette soirée qui a connu la présence de plusieurs diplomates accrédités au Burkina, l’ambassadeur a saisi l’occasion pour faire le point sur l’état de la coopération bilatérale entre son pays et le Burkina Faso.

La République turque a été proclamée le 29 octobre 1923 et cette date est commémorée chaque année comme la fête nationale de la Turquie. A Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, l’ambassadeur accrédité a célébré ce moment symbolique avec ses hôtes burkinabè et autres diplomates accrédités au cours d’un cocktail.

Le moment solennel de ce cérémonial a été le discours qu’il a livré à l’assistance. Allocution axée sur l’état des relations entre son pays et les pays africains et le Burkina Faso en particulier.

« L’engagement de la Turquie en Afrique est basé sur l’établissement des relations durables. Notre objectif principal est d’établir une coopération profondément enracinée avec nos homologues africains d’une manière mutuellement productive. Notre intérêt envers l’Afrique se concrétise d’abord par des contacts  politiques intensifiés  au plus haut niveau » a fait savoir le diplomate turc, Ahmet Asim Arar.

En ce qui concerne l’état de la relation avec le Burkina, elle est exemplaire à l’en croire. Il a cité, entre autres, la visite du ministre turc des affaires étrangères à Ouagadougou en juillet 2017, la participation d’une délégation burkinabè conduite par le ministre du Commerce au 2e forum d’économie et des affaires Afrique-Turquie en octobre 2018 à Istanbul,  la visite du président de l’Assemblée nationale burkinabè en Turquie en février 2019 et la visite d’Etat du président du Faso Roch  Marc Christian Kaboré en avril 2019. Cette visite d’Etat a donné lieu à la signature de trois accords bilatéraux.

Par ailleurs, Ahmet Asim Arar a précisé que la tenue de la commission économique mixte Faso-Turquie qui s’est tenue au début de ce mois d’octobre 2019 à Ouagadougou a permis la signature de 7 accords qui renforceront davantage la consolidation des rapports bilatéraux entre les deux pays. Ces différents accords visent à accroître l’évolution des investissements réciproques et des échanges commerciaux.

Concrétisée officiellement en 2006, la coopération entre le Burkina Faso et la Turquie porte principalement sur l’éducation, la santé, la promotion économique et commerciale, l’agriculture, l’accès à l’eau et le secteur aérien et militaire à travers la formation.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé