Aujourd'hui,
URGENT
Turquie: plusieurs maires pro-kurdes arrêtés pour «terrorisme»
Kongoussi: neuf civils tués à Zoura (AIB)
France: les juges antiterroristes ont terminé leur enquête sur le 13-novembre
Football: les Étalons locaux sont qualifiés pour le CHAN 2020 après leur match nul (0-0) contre le Ghana
Burkina: plus de 800 mille personnes affectées par l'insécurité (gouvernement)
Bobo Dioulasso: 2 morts et 6 blessés dans l’effondrement d’une structure dans une usine
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad

Image d'illustration

POLITIQUE

Dans le cadre de la tenue les 11 et 12 octobre prochain de la 4e édition des Journées anti-impérialistes, les organisateurs avaient prévu le samedi 12 octobre 2019, au titre des activités, une marche suivie de meeting contre la présence des bases militaires étrangères en Afrique et contre le terrorisme. Par une correspondance transmise au MBDHP, la commune de Ouagadougou a interdit la manifestation l’estimant inopportune compte tenu du contexte sécuritaire.

C’est la 2e marche interdite par la commune de Ouagadougou  en l’espace d’un mois. La première était la marche prévue par l’Unité d’action populaire (UAP) le lundi 16 septembre 2019. La marche avait été dispersée quelques minutes après son début par les forces de sécurité.

Pour éviter de défier une fois l’autorité locale, les organisateurs de ces journées anti-impérialistes ont modifié leur programme du samedi prochain. Au lieu d’une marche, c’est finalement un meeting de dénonciation qui se tiendra à la bourse du travail de Ouagadougou sous le coup de 8 heures.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé