Aujourd'hui,
URGENT
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)
11-décembre: "je renouvelle mon appel à une trêve sociale et à une union sacrée autour des FDS pour vaincre le terrorisme"(Roch Kaboré) 
Politique: le candidat du CDP pour la présidentielle de 2020 connu d'ici le 31 janvier prochain
Algérie: les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés pour corruption
Burkina: le gouvernement et le MCC ont signé le 6 décembre 2019 à Ouagadougou l’aide-mémoire du second compact
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu hier mardi 17 septembre 2019 en fin de matinée, le commandant du Commandement américain pour l’Afrique (Africom), le général Stephen Townsend. Le défi sécuritaire auquel notre pays et la sous-région sont confrontés a été au centre des échanges.

« Nous avons eu des discussions très positives et très productives sur les défis sécuritaires auxquels le Burkina Faso et le peuple burkinabè font face », a déclaré le général américain à l’issue de l’audience avec le chef de l’Etat.

Le général Stephen Townsend a, à cet effet indiqué qu’Africom va assister le Burkina Faso dans la formation, en termes d’équipements et à travers le renforcement de la coopération avec les différents partenaires déjà engagés sur le terrain.

Le général Townsend a souligné que les défis sécuritaires du Burkina Faso requièrent de vastes initiatives politiques, économiques et militaires afin de susciter un changement positif.

Dans ce sens, le commandant d’Africom a relevé l’importance pour les États-Unis de continuer à soutenir « les efforts internationaux déployés au Burkina Faso ».

Il a, par ailleurs, ajouté que « la solution doit venir des forces de défense et de sécurité burkinabè ». Et à travers le soutien et le partenariat avec les États-Unis d’Amérique, les forces de défense et sécurité vont pouvoir faire face au défi sécuritaire et vaincre.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé