Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

photo: lefaso.net

POLITIQUE

Le Bureau politique national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu ce samedi 26 janvier 2019 à Ouagadougou, après l'élection du bureau le 18 novembre dernier, sa 63 ème session. Discipline, unité et mobilisation de fonds, était le message principal de cette session où il a été question d'amendements et d'adoption des directives du parti.

Aux regards des enjeux politiques de l'heure et de l'ambition de l'ex parti au pouvoir d'aller à la conquête du pouvoir en 2020, Eddie Komboïgo, le président, a rappelé aux militants les priorités qui doivent guider le militantisme de chacun. La recherche de l'unité et de la cohésion interne du parti en est la première. « Chacun doit s'interroger en son âme et conscience, à chaque fois qu'il pose un acte, de s'interroger, s'il contribue à renforcer ou à affaiblir le CDP. Unis, notre victoire est inévitable. Désunis, nous courrons vers la catastrophe» s'est-il adressé aux participants.

Selon toujours M. Komboïgo, l'appartenance à un parti induit des obligations financières pour chacun des militants sans exception d'où, des initiatives particulières seront soumises aux militants dans les meilleurs délais afin de mobiliser les ressources indispensables au fonctionnement du parti. Le président du parti a annoncé également des sorties de terrain dans les 45 provinces du pays pour s'assurer de la fidélité de ses militants et sympathisants. Et pour ce faire, il sera lui-même le chef de délégation. « Je conduirai moi-même des délégations de la direction politique à l'intérieur du pays. Ceci, en ma qualité du président du parti » rassure t-il.

Pour le parachèvement dans l'unité et le consensus de toutes les structures du parti, Eddie Komboïgo a invité les uns et les autres à s'en tenir aux directives officielles émanant de la direction politique.

Au regard du bilan engrangé par le parti en huit mois, à en croire M.Komboigo, la renaissance du CDP est une réalité. A cet effet, il a rappelé aux militants que la force d'un parti repose sur sa cohésion interne, la discipline et le respect des statuts. « Nous veillerons à ce que chacun joue son rôle dans un esprit démocratique sans pour autant remettre en cause les fondements de notre parti » a t-il conclu.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir