Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

L'Union européenne célèbre le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme autour des valeurs partagées qui fondent la coopération euro-burkinabè.

Déclaration universelle des Droits de l'Homme :  "Article premier: Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité".

La Déclaration universelle des droits de l'Homme, adoptée le 10 décembre 1948 dans le cadre des Nations unies, a établi pour la première fois de façon universelle les droits fondamentaux et les libertés liés à la famille humaine, sans distinction d'origine, de race, de couleur, de religion ou de toute autre distinction. 

La promotion et la protection des droits de l’Homme constituent ainsi la base des valeurs partagées, partout dans le monde, pour un développement social et humain respectueux de la dignité et des aspirations de chacun. 

Pour l'Union européenne et ses Etats-membres, cette Déclaration constitue le socle de valeurs à la base de sa création et de son action au quotidien, au plan interne comme pour son action extérieure et de coopération. 

Dans cet esprit, la politique de l'UE en faveur des droits humains vise à:

• faire progresser les droits des femmes, des enfants, des minorités et des personnes déplacées;

• combattre la peine de mort, la torture, la traite des êtres humains et les discriminations;

• défendre les droits civiques, politiques, économiques, sociaux et culturels;

• promouvoir la nature universelle et indivisible des droits de l'Homme, en collaborant étroitement avec les pays partenaires, les organisations internationales et régionales, ainsi qu'avec des groupes et des associations représentant tous les niveaux de la société civile.

Ainsi, tous  les accords commerciaux ou de coopération conclus par l’UE avec des pays tiers prévoient une clause sur les droits de l'Homme.

Avec le Burkina Faso, sur la base de ces valeurs partagées qui fondent notre coopération, l’UE accompagne les politiques du pays dans le domaine de la défense et de la promotion des droits de l’Homme, en ligne notamment avec « l’axe gouvernance » du Programme National de Développement Economique et Social (PNDES). 

Parmi les politiques et actions soutenues par l’UE au Burkina Faso dans ce domaine, on peut citer en particulier un appui à la Politique Nationale de la Justice(PAPNJ), un soutien à la politique Genre et égalité hommes-femmes du Gouvernement, des actions ciblées, avec d’autres Etats-membres de l’UE,  via des ONG pour prévenir les violences contre les enfants, des actions de protection des droits humains sur les sites d’orpaillage, ou encore le soutien au «Présimètre», projet exemplaire de redevabilité citoyenne, qui a permis au Burkina Faso d’être cité en exemple lors d’un événement particulier en septembre dernier lors de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York…

Cette journée internationale du 10 décembre vient rappeler que la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948 reste jeune et d’actualité. Le combat pour la dignité des femmes et des hommes, dans l’égalité et la liberté, est un combat de tous les jours pour tous. 

En savoir plus :

Déclaration universelle des Droits de l'Homme : http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/

Union européenne : Droits de l'Homme :  https://europa.eu/european-union/topics/human-rights_fr

L’Union européenne lance une campagne pour célébrer le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme : https://eeas.europa.eu/topics/human-rights-democracy_fr

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir