Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

Le gouvernement a décidé ce mercredi 1er août 2018 de rebaptiser l’hôpital national Blaise Compaoré. Désormais ce centre public de santé doit s’appeler Centre hospitalier universitaire de Tengandogo. C’est ce qui ressort, entre autres, du Conseil des ministres de ce 1er aout 2018.

Selon la direction de la communication du ministère en charge de la Communication, ce changement de nom de l’hôpital est relatif à la prise d’un décret portant dénomination de l’hôpital Blaise Compaoré au titre du ministère de la santé. Et selon l’information, le décret stipule en son article 1, « que l’hôpital national Blaise Compaoré est rebaptisé Centre hospitalier universitaire de Tengandogo ».

Cet hôpital moderne de 600 lits qui portait le nom de l’ancien président Blaise Compaoré, actuellement en exil en Côte d’Ivoire, a été inauguré le 25 octobre 2010. D’un coût de 45 milliards de F CFA, il avait été construit grâce au soutien financier de la Chine Taiwan. Pays avec lequel, le Burkina a rompu ses relations diplomatiques et commerciales en mai 2018.

En rappel, après la chute de Blaise Compaoré en octobre 2014, plusieurs personnes avaient souhaité le changement de nom de l’hôpital. 

En outre, le Conseil des ministres a décidé d’érigé l’hôpital de district de Bogodogo en Centre hospitalier universitaire. Un changement de dénomination qui permettra selon le ministre en charge de la Communication de recevoir des étudiants en sciences de la santé pour leur formation.

Source : DCPM/MCRP

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir