Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

 Le bimensuel l’Evénement dans sa dernière parution en date du 10 mars 2018 a révélé que des audiences avec le président du Faso seraient monnayées par certains personnes de l’institution. Le journal fustigeait une telle pratique et invitait le président du Faso à sanctionner ce genre de pratique qui n’honore pas la République. Suite à cela, la présidence du Faso a réagi à l’information de notre confrère. Nous publions ici l’intégralité de la mise au point de la présidence et l’article qui a suscité ladite réaction.  

« Ces derniers jours, à partir d’un billet paru dans la rubrique « Lucarne Citoyenne » du Journal l’Evènement n°369 du 10 mars 2018, les réseaux sociaux, les radios privées et certains journaux de la place foisonnent d’accusations autour de pratiques inacceptables touchant aux audiences du Chef de l’Etat.

La Présidence du Faso tient à remercier toutes les personnes de bonne foi qui, par leurs critiques constructives, aident le Président du Faso à renforcer et améliorer la gouvernance dans notre pays.

Elle se démarque de toutes les pratiques, mercantiles et honteuses que toute personne, à la Présidence du Faso, en dehors de l’institution et même hors du pays, ferait ou serait tentée de faire pour bénéficier ou faire bénéficier à des individus ou à des groupes d’individus, des services ou une audience du Président du Faso moyennant rétribution.

En tout état de cause, au cas où des audiences auraient fait l’objet de contrepartie financière ou autres, il serait très souhaitable que les personnes victimes ou celles qui en ont connaissance saisissent la Direction générale du Protocole d’Etat à l’objet de prendre les mesures nécessaires et de tirer toutes les conséquences que peuvent générer de tels actes.

La Présidence du Faso rappelle que les audiences du Président du Faso sont traitées et gérées par la Direction générale du Protocole d’Etat, habilitée à instruire les demandes d’audience du Président du Faso au profit des personnalités nationales ou étrangères.

La Direction générale du Protocole d’Etat »

**************************************************************

L'article de l'Evénement

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir