Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

Le personnel civil et militaire de la présidence du Faso a présenté ce jeudi 28 décembre 2017 au palais présidentiel de Kosyam, leurs vœux du nouvel an au couple présidentiel. Les travailleurs de l’institution ont réaffirmé pour l’occasion leur soutien indéfectible au chef de l’Etat et ont promis de redoubler d’ardeur pour l’accompagner au cours de la nouvelle année à venir.

C’est dans l’après de ce jeudi, que l’ensemble des corps de métiers de la présidence du Faso ont adressé au couple présidentiel, leurs vœux pour la nouvelle année 2018. Cette traditionnelle cérémonie est l’occasion pour les travailleurs de l’institution de dresser le bilan de l’année écoulée et d’envisager les perspectives.

Les vœux du personnel ont été portés pour la circonstance par la secrétaire générale de la présidence, Marie Chantal Boni/Nignan.  Pour cette dernière, le président du Faso a besoin de plus de soutien de leur part car l’année dernière a été très éprouvante pour le peuple burkinabè dont M. Kaboré conduit la destinée depuis deux ans.

« 2017 aura été tout de même été particulièrement douloureuse par cette guerre injuste qui nous est toujours imposée. La récente rencontre du G5 Sahel à la quelle vous avez pris part suscite plus qu’un espoir pour en venir à bout. Vos collaborateurs vous renouvellent leur attachement. (…) Malgré ces faits, le peuple burkinabè ne rompra pas et vos collaborateurs  vous sont solidaires dans cette compassion. (…) Loin d’entamer votre détermination et vous ébranlez, ces épreuves ont forgé davantage votre engagement à œuvrer à l’amélioration du bien être de vos concitoyens. Au bout de deux ans, l’adhésion de vos collaborateurs  n’a pas pris une ride, au contraire, elle se bonifie » a laissé entendre la secrétaire générale.

Abordant la vie quotidienne des travailleurs de l’institution, Mme Boni a remercié le président Kaboré pour l’amélioration continue des conditions de vie et de travail du personnel. Elle a cité, entre autres, le renforcement continu des capacités des agents, la formalisation des cadres de concertations par la tenue régulière des réunions de cabinet, l’amélioration du cadre de vie et de travail par la réfection des bureaux du bâtiment central, du centre médical, de la salle polyvalente et la dotation en moyens de locomotion à certains conseillers. 

Malgré tout, des sollicitations demeurent. A l’en croire, ces dernières se résument à l’augmentation des dotations en moyens financiers et matériels, l’obtention d’un véhicule mini car pour les événements sociaux, l’obtention d’un nouveau siège pour le Haut conseil pour la réconciliation et l'unité nationale (HCRUN), le maintien des engagements du budget de l’Etat à hauteur de 13 milliards de  F CFA dans la lutte contre le VIH-Sida, etc. « En 2018, vos collaborateurs effectueront leurs missions de service public à travers une nécessaire et une meilleur organisation des services. Ensuite, chaque agent à quelque niveau que ce soit prendra une pleine part dans les efforts à fournir pour davantage de résultats » a dit la porte parole du personnel.

Le président du Faso, prenant la parole a pris acte des vœux à lui souhaités et a exprimé sa satisfaction pour les acquis engrangés par le personnel au cours de l’année 2017. Pour Roch Marc Christian Kaboré, des efforts restent à fournir afin de relever les nombreux défis qui demeurent.

« Dois je rappeler que la présidence du Faso doit être et demeurer un exemple de bonne pratique pour toutes les administrations et le pays entier. J’engage donc chacun des responsables et chaque membre du personnel civil comme militaire à s’assumer et à accomplir  ses missions dans le respect de la loi et des règlements qui les encadrent »  a fait savoir le chef de l’Etat. En ce qui concerne les doléances, il a indiqué avoir pris note et du coup a affirmé que des mesures seront prises pour les analyser et ce dans la limite des possibilités budgétaires. 

« L’année 2018 qui s’annonce est aussi pour le mandat que le peuple burkinabè m’a confié une année charnière. Plus que les autres années et mieux que les années précédentes du quinquennat, nous devrons décupler nos performances afin d’améliorer les conditions de vie des Burkinabè pour qu’ensemble nous puissions bâtir une nation unie, paisible, démocratique et prospère. Je sais pouvoir compter sur chacune et chacun de vous pour réaliser les sursauts indispensables à l’atteinte de nos objectifs de développement à l’horizon 2020 » a ajouté Roch Marc Christian Kaboré.

Au cours du cérémonial, le personnel a offert deux cadeaux au couple présidentiel à savoir un tableau en batik et un sac en cuir. A l’issue de cet acte, le président du Faso a salué le mérité de 10 travailleurs de l’institution qui sont admis à la retraite.  Comme bouquet final, le chef de l’Etat et son épouse ont salué individuellement chaque travailleur en signe d’encouragement et de reconnaissance. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir