Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, a échangé avec les responsables des partis politiques lundi 6 mars 2017. Un moment qui a permis à chacune des partie d’être située sur les questions que suscite la reprise des élections municipales ou régionales dans certaines localités.



Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Newton Ahmed Barry a rencontré le 4 mars 2017 à Ouagadougou, les partis politiques et les organisations de la société civile. Cette rencontre de concertation avec les acteurs des élections municipales complémentaires et partielles du 28 mai prochain avait pour objectif de mettre tous les intervenants au même niveau d'information afin que chacun puisse définir sa stratégie pour mener à bien sa partition pour la réussite du scrutin.

Soumaïla Ouattara, premier adjoint au maire de Péni. (PHOTO SM)

Jusqu’ici il était un « maire ambulant », pour emprunter sa propre expression. A partir de ce vendredi 03 mai 2017, c’est bien dans son propre bureau que Soumaïla Ouattara, le premier adjoint au maire de Péni, signera les extraits de naissanceet non dans les marchés ou sous les arbres des écoles.

Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), présente à Ouagadougou dans le cadre  d’une visite de travail, a eu une séance avec le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba et quelques ministres de son gouvernement ce jeudi 2 mars 2017. A l’issue de cet entretien entre les deux délégations, la première responsable de l’OIF a indiqué que son organisation demeurera  un partenaire privilégié du Burkina Faso.

Le 25 février dernier, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba avait rencontré le monde syndical à travers l’Unité d’action syndicale (UAS) et avait livré un message ferme face aux situations récurrentes des mouvements sociaux que notre pays connait. Suite à cela, les organisations syndicales avaient souhaité faire connaitre leurs réactions à travers une prochaine réunion et cette réunion qui a eu lieu aujourd’hui, selon le ministre de la Fonction publique, leur a permis d’éponger un peu des petits malentendus et de rasséréner le climat social.

Ceci est la réponse apportée par l’Unité d’action syndicale (UAS) au Premier ministre Paul Kaba Thiéba qui avait convoqué les syndicats le 25 février dernier pour évoquer la question récurrente de la grogne sociale conduisant à la tenue «intempestive» de grèves.

Ceci est le compte-rendu de la réunion de l’Opposition politique d Burkina Faso tenue à Ouagadougou le 28 février 2017

Voici le message de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), parti du chef de file de l'opposition, à ses militants à l’occasion de son septième anniversaire.

Se sentant visé par le communiqué de la Nafa qui le rendrait responsable de la dégradation de l’état de santé du général Djibril Bassolé, actuellement détenu pour son implication présumé dans le putsch de 2015, le MPP, parti au pouvoir, répond. 

«Une délégation de la Coalition pour la Démocratie et la Réconciliation nationale (Coder) conduite par son président, Maitre Gilbert Noël Ouédraogo, a rencontré ce lundi 27 février 2017, la Coalition des Forces Démocratiques pour un vrai Changement (CFDC) au bureau du Président Zéphirin Diabré. La Coder, initiatrice de la rencontre, est venue informer la CFDC de sa démarche relative à la réconciliation nationale.

Le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba a reçu en audience une délégation du Parlement allemand, le lundi 27 février 2017.

La Nouvelle alliance du Faso (Nafa) s’alarme, dans la déclaration suivante, de l’Etat de santé de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé , incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (Maca) pour son implication présumée dans la tentative de putsch contre les autorités de la transition en septembre 2015. Le parti réclame son évacuation à l’étranger pour des soins médicaux appropriés.