Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme

©Dr

Le sommet extraordinaire de la Cédéao élargit au Tchad et à la Mauritanie consacré à la lutte contre le terrorisme s’est achevé hier samedi 14 septembre 2019 à Ouagadougou. Outre l’appel à la mutualisation des forces contre le terrorisme dans la région, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’espace Cédéao ont adopté un plan de lutte contre le terrorisme d’un montant d’un milliard de dollars Us soit environ 596 milliards de FCFA.

©présidence du Faso

Quand l'heure de défendre la raison de vivre arrive, toute autre raison, notamment de non réaction n'a plus droit de cité. Il est vrai que la bourrasque du terrorisme s'est levée mais elle ne résistera pas et ne survivra jamais face à la force commune et à la volonté manifeste de plus de 300 millions d'âmes. C’est dans cette optique et dans le but de contrer l’hydre terroriste que les chefs d'Etat ou de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) se sont réunis ce samedi 14 septembre 2019 à Ouagadougou dans le cadre d'une session extraordinaire.

©présidence du Faso

Le président du Faso, président en exercise du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré et le président du groupe de la Banque africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina ont animé un point de presse à l’issue de la rencontre entre les chefs d’Etat du G5 Sahel et le président de la BAD sur l’initiative « Desert to Power ». Les cinq chefs d’Etat ont approuvé l’initiative et félicité le groupe de la BAD.

©Ambassade de Chine au Burkina

Le mardi 10 septembre 2019, l’Ambassade de la République populaire de Chine au Burkina a organisé, en collaboration avec le Ministère de l’énergie du Burkina, un séminaire sur le parcours de l’énergie en Chine. Cette rencontre qui a vu la participation effective de l’Ambassadeur de Chine au Burkina et du Ministre de l’énergie se voulait un cadre d’échange et de partage d’expériences entre professionnels de l’énergie des deux pays pour de meilleures perspectives.

©SIG

En prélude au Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cédéao sur le terrorisme, élargi au Tchad, au Cameroun et à la Mauritanie, le Conseil de la médiation et de sécurité, tient ce jeudi 12 septembre 2019, une session extraordinaire à Ouagadougou sur le terrorisme.

image d'archives

Ceci est une déclaration de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) sur « le délitement silencieux du système de santé du Burkina Faso ». Le parti d’opposition invite le gouvernement à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé.

©présidence du Faso

Dans cette déclaration, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice du Cilss, estime qu’il est urgent de promouvoir un nouvel équilibre écologique au Sahel et en Afrique de l’Ouest, à travers notamment la coordination et l’harmonisation des stratégies.

©Dr

Ceci est une déclaration locale de l’Union Européenne au sujet des récentes attaques terroristes contre des civils et Forces de Sécurité au Burkina Faso. La Délégation de l'Union européenne (UE) publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission des Etats membres de l'UE au Burkina Faso

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, ce mercredi dans la matinée, le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Jean Claude Kassi Brou. Au menu des échanges, les préparatifs de la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement sur le terrorisme dans l’espace CEDEAO, qui se tiendra ce 14 septembre dans la capitale burkinabè.

©Dr

La salle de conférences de Palace Hôtel abrite depuis la matinée du mercredi 11 septembre 2019 la rencontre des ministres en charge de la Sécurité de l’espace G5 Sahel.

©Premier ministère

Le Premier Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu ce mardi 10 septembre 2019 en fin de matinée, le Secrétaire général d’Interpol, Jürgen Stock. Il a été surtout question pour cette organisation internationale et le chef du Gouvernement Burkinabè, de voir comment soutenir davantage la police du Burkina Faso, à travers des échanges d’informations concernant la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

©Dr

Le ministre en charge de la justice est revenu ce mardi 10 septembre 2019 sur les multiples crises qui avaient secoué son ministère. Il a invité le personnel de la chaine judiciaire et surtout de l’administration pénitentiaire à oublier cette crise. Il s’exprimait au cours du cérémonial d’ouverture de la 10e édition de la conférence du personnel de l’administration pénitentiaire, placée sous le thème : « Mutations au sein de l’administration pénitentiaire : nécessité, implications et perspectives ».

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé