Aujourd'hui,
URGENT
Turquie: plusieurs maires pro-kurdes arrêtés pour «terrorisme»
Kongoussi: neuf civils tués à Zoura (AIB)
France: les juges antiterroristes ont terminé leur enquête sur le 13-novembre
Football: les Étalons locaux sont qualifiés pour le CHAN 2020 après leur match nul (0-0) contre le Ghana
Burkina: plus de 800 mille personnes affectées par l'insécurité (gouvernement)
Bobo Dioulasso: 2 morts et 6 blessés dans l’effondrement d’une structure dans une usine
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad

L'ambassade de la Chine au Burkina Faso a convié les hommes de médias ce vendredi 19 octobre 2019  au sein de la dite ambassade, afin de présenter la situation sur les manifestations à Hong Kong  ces derniers mois. Selon le chargé d'affaire chinois, Xu Fei, il  était de leur devoir d'éclairer  l'opinion publique burkinabè sur  ces violences et dénoncer l’ingérence occidentale dans la crise.

La traditionnelle conférence de presse du gouvernement du Burkina a eu lieu ce jeudi 17 octobre 2019 à Ouagadougou. Au menu de ce point de presse : le point sur les Personnes déplacés internes (PDI), le plan d'urgence et les actions du gouvernement en faveur de ces PDI avec Marie Laurence Ilboudo/Marchal, ministre en charge de l'Action humanitaire et l'actualité nationale avec Remis Fulgance Dandjinou, ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement.

©Premier ministère

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé ce vendredi 18 octobre 2019 à Ouagadougou, la cérémonie de sortie officielle de la promotion 2017-2019 de l’Ecole Nationale d’Administration et de magistrature (ENAM) sous le thème : «L’Enarque au cœur de l’innovation pour une administration publique performante et efficace ». Ayant pour nom de baptême « Innovation », les 1641 agents se disent prêts à servir dans plusieurs secteurs de l’administration publique burkinabè et d’autres pays africains.

©MAEC

Annoncée hier mercredi 16 octobre en Conseil des ministres, la contribution du Ghana en vue de soutenir la gestion des déplacés internes suites aux différentes attaques terroristes, a été actée ce jeudi 17 octobre 2019. L’ambassadeur du Ghana au Burkina, Naa Bolina Saaka a remis au nom du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, un chèque de 200 000 dollars soit plus de 117 millions de FCFA à Alpha Barry, ministre burkinabè en charge de la Coopération.

image d'archives

Dans cette déclaration, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) exprime son indignation suite à l’attaque de la mosquée du village de Salmossi (Oudalan) le 11 octobre dernier qui a fait 15 morts. Le parti d’opposition invite les Burkinabè à toujours rester soudés pour ne pas tomber dans le piège des terroristes.

©SIG

Ceci est le message du ministre burkinabè en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo à l’occasion de la 39e journée mondiale de l’alimentation célébrée chaque 16 octobre.

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience hier soir, une délégation du Haut Conseil du Dialogue social (HCDS), conduite par son président, Domba Jean-Marc Palm qui a remis le rapport d’activités 2018-2019 de son institution.

©Premier ministère

La ville de Bobo-Dioulasso dispose désormais d’un nouveau monument dédié à la femme africaine. Cette statue située sur l’Avenue de l’indépendance, à proximité du stade Aboubacar Sangoulé Lamizana est le symbole de l’engagement des Etats Africains à reléguer la houe manuelle au musée. Elle a été dévoilée ce mardi 15 octobre 2019 par l’épouse du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré madame Clémentine Dabiré/Binso, représentant l’épouse du Chef de l’Etat.

image d'archives/le comité d'organisation des JAI 2019

Ceci est le message central livré par les organisateurs de la 4e édition des Journées anti-impérialistes  tenues du 10 au 12 octobre dernier dans la capitale burkinabè. Les organisateurs via plusieurs activités ont dénoncé la présence militaire étrangère sur le continent surtout qu’elle constitue « un réel obstacle » dans le développement de nos armées nationales. 

Le collectif des avocats constitués aux cotés des ayants-droit de feu capitaine Thomas Sankara, assassiné le 15 octobre 1987, a animé une conférence de presse ce lundi 14 octobre 2019 à Ouagadougou. Les échanges avec la presse portaient essentiellement sur l'évolution du dossier judiciaire « ministère public et ayants-droit de feu Thomas Isidore Noël Sankara et 12 autres contre X devenu Blaise Compaoré dit Jubal et autres». 

image d'archives

Après les sanctions prises lors du congrès extraordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à l'encontre de certains militants, le fondateur du parti, Blaise Compaoré, a rencontré les différents protagonistes à Abidjan. Dans une correspondance, il a invité la direction du parti à rapporter les sanctions pour l'unité du parti. Ce lundi 14 octobre 2019 au cours d'une conférence de presse à Ouagadougou, la direction politique  nationale du parti dit être en phase avec les recommandations du fondateur.

image d'archives

Dans ce message à l’occasion du 32e anniversaire de l’assassinat du président Thomas Sankara, la veuve du leader de la révolution burkinabè, Mariam Sankara a réitéré son appel à la Justice pour la tenue du procès tant attendu.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé