Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

Photo: radiookapi.net

MONDE

Après deux ans de retard et trois reports, les élections ont enfin commencé dimanche en République démocratique du Congo pour désigner le successeur du président Joseph Kabila.

Le Président sortant Joseph Kabila a voté ce dimanche 30 décembre à Kinshasa. Accompagné de sa femme et ses deux enfants, le chef de l’Etat a accompli son devoir civique dans la commune de la Gombe. Il a ensuite invité les Congolais à braver la pluie pour aller voter pour leurs candidats. 

Plusieurs autres personnalités de l’opposition et de la majorité ont également voté à l’Institut de la Gombe.

Certains bureaux de vote ont accusé un retard à l’ouverture, comme à Goma. Les problèmes sont souvent dus aux "machines à voter": derniers réglages, introduction du mot de passe, public peu habitué...

Au total, 40 millions d'électeurs sont appelés aux urnes. Ils pourront voter jusqu'à 17h00 (15h00 GMT dans l'Est et 16h00 GMT à Kinshasa) pour départager les 21 candidats à la présidentielle. Des élections législatives et provinciales se tiennent en même temps que la présidentielle.

Les résultats provisoires sont attendus le 6 janvier 2019.