Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  
Burkina: l'ex Chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, et son parti l’UPC rejoignent le camp présidentiel.                 
Yagha: des hommes armés sont entrés vers 19h à Tankougounadié. Ils ont malmené la population et emporté 3 motos, a appris Fasozine.   
Yagha: des hommes armés ont enlevé mardi  5 personnes à Boliel avant de se replier dans la nature a appris Fasozine.

ENVIRONNEMENT

Le 17 décembre 2018, la Direction des opérations du Ministère de l'Environnement a procédé à l'interpellation de deux présumés trafiquants de peaux de panthère et de lion à Ouagadougou. Ces trafiquants seront devant la barre  ce mercredi 27 novembre 2019 à Fada. Et cela à la faveur de la collaboration entre Conservation Justice/Eagle et le gouvernement Burkinabé. 

Il faut relever que le 19 juillet dernier,  4 personnes ont été interpellées à Ouagadougou en pleine tentative de commercialisation de 20 peaux de crocodiles. Et le 31 du même mois c'est 2 personnes qui ont été appréhendées toujours à Ouagadougou, au moment ou ils voulaient  vendre 2 pointes d'ivoire d'éléphants. Toutes ces opérations ont été menées une fois de plus par la Direction des Opérations du Ministère en charge de l'Environnement et l'appui de l'ONG Conservation Justice/ Eagle. 

Ces présumés trafiquants s’ils sont reconnus coupable encourent une peine de prison pouvant aller jusqu'à 5 ans et une amende pouvant atteindre 5 millions de francs CFA.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir