Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

Photo d'archives

ENVIRONNEMENT

Le président malien Ibrahim Boubakar Kéïta, est arrivé à  Ouagadougou en début de soirée, ce mercredi 14 juin 2017. Il prendra part à la cérémonie marquant la journée mondiale de lutte contre la désertification.


Ibrahim Boubakar Keïta, dont l’avion a atterrit à 18 heures et 15 minutes, a été accueilli par son homologue burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, en présence d’une partie de la communauté malienne vivant à Ouagadougou. Aucun des deux présidents n’a fait de déclaration. Mais on sait que le séjour du chef de l’Etat malien, s’inscrit dans le cadre de la tenue de la journée mondiale de lutte contre la désertification.

Cette édition 2017, qui se tient du 14 au 17 juin prochain, placée sous la présidence du président Kaboré, abordera le thème portant sur « Notre terre, notre maison, notre avenir ». Elle intervient après celle de l’année précédente, qui portait un regard sur « Une coopération inclusive en vue d’atteindre la neutralité en matière de dégradation des terres.» Le président du Niger a lui aussi été invité.

En rappel, le 17 juin de chaque année, il est célébré la journée mondiale de lutte contre la désertification. Ce qui constitue un rendez-vous permettant de porter un regard et surtout mener des réflexions poussées sur la dégradation des terres. Phénomène, qui de toute évidence se présente comme un défi dans les enjeux mondiaux.  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir