Aujourd'hui,
URGENT
Nécrologie: Moustapha Laabli Thiombiano, le P-DG des chaînes de radios Horizon FM et TVZ, est décédé le lundi 6 avril 2020. 
Nécro: le célèbre saxophoniste camerounais Manu Dibango (86 ans) s’est éteint mardi, de suite de Coronavirus.
Coronavirus: le Niger a enregistré jeudi 19 mars 2020 son premier cas d'infection (ministère de la Santé du Niger). 
Coronavirus: le parlement burkinabè suspend les plénières à l'hémicycle jusqu'au 1er avril 2020.         
Covid-19: une quinzaine de députés français sont contaminés à ce stade. Ce chiffres est peut-être sous-estimé. 
Coronavirus: le Bénin enregistre son premier cas: un Burkinabè arrivé au Bénin le 12 mars 2020.
Covid-19: les syndicats suspendent la marche meeting du 17 mars, mais maintiennent la grève générale du 16 au 20 mars. 
Coronavirus: 15 cas avérés détectés au Burkina Faso à la date du 15 mars 2020 (ministère de la Santé). 
Covid-19: le gouvernement ferme les écoles du Burkina du 16 au 31 mars 2019. 
Mali: la Canadienne Edith Blais et l’Italien Luca Tacchetto enlevés au Burkina Faso en 2018 retrouvés vivants près de Kidal (Minusma). 

ECONOMIE

Ambition stratégique majeure du P-DG du groupe Orange, Stéphane Richard, l'actionnariat salarié est maintenant une réalité pour le personnel de Orange Burkina Faso. Ce dispositif vise à partager avec les salariés des fruits de la croissance de l'entreprise. Les premiers employés bénéficiaires de l'actionnariat salarié de Orange Burkina ont reçu leur certificat ce vendredi 24 janvier 2020 en présence du Directeur général d'Orange Burkina, Ben Cheick Haïdara, et autorités politico administratives.

Véritable entreprise sociale, Orange ne cesse d'innover pour, non seulement satisfaire sa clientèle, et surtout pour le bien-être de ses employés. Avec l'actionnariat salarié que l'entreprise a mis en place, ce sont au total plus de 13.000 actions nominatives qui ont été gracieusement offertes aux employés. Faisant ainsi d'Orange Burkina, la toute première multinationale installée au Burkina Faso et non cotée en bourse à offrir gratuitement des actions de l'entreprise à ses salariés.

Quoi de plus pour réjouir Charles Zakané, représentant le personnel, pour qui ces actions sont non seulement une aubaine mais aussi une invite à la performance. «Ouvrir les actions d'une entreprise aux salariés n'est pas chose aisée surtout dans un domaine aussi complexe et important comme le nôtre. Aujourd’hui, ce qui était perçu comme une chimère est devenue réalité. Nous devons mettre en synergie nos expériences pour que lesdites actions puissent porter fruits», fait remarquer M. Zakané. Tout en réaffirmant «la disponibilité et l'engagement du personnel à affronter et à relever avec brio les défis à venir», M. Zakané indique que «la performance n'est pas l'ennemie de l'épanouissement professionnel.»

En plus de cette innovation en matière de gestion des ressources humaines chez Orange, des actions visant le renforcement du sentiment d'appartenance du personnel interne et sa motivation font partie intégrante de la politique RH de Orange Burkina. En effet, pour garantir l'épanouissement des collaborateurs, la Direction des ressources humaines met en place des actions telles que la subvention pour la crèche octroyée aux mamans pour leurs enfants de moins de 3 ans; la subvention aux jeunes recrues de moins de 30 ans pour leur première installation; le soutien financier aux salariés qui le souhaitent dans le cadre de leur formation continue; le soutien à la scolarité des enfants des employés dans leurs études primaires, secondaires et universitaires... 

L'ancienneté dans l'entreprise est également reconnue chez Orange à travers une distinction gratifiante de médaille d'honneur octroyée à tous les collaborateurs de plus de 15 ans de carrière professionnelle cumulée ou non chez Orange.

 «Top Employer»

Tous ces dispositifs internes entrepris par les ressources humaines de Orange Burkina, en plus des pratiques RH confirmées aux standards internationaux, ont valu à l'entreprise d'être certifiée «Top Employer» depuis 2019 par l'Institut Top Employer. 

Ainsi donc, Orange Burkina est rentré dans le cercle très restreint des entreprises au niveau mondial à accéder à cette distinction au côté des 11 pays sur 21 d'Orange Middle East et Africa. Orange Burkina est ainsi à ce jour, la seule entreprise burkinabè certifiée «Top Employer». 

Toute chose qui fait dire à Ben Cheick Haïdara que c'est une conviction chez Orange que sans progrès social, il ne peut y avoir de progrès économique dans l'entreprise et sans progrès économique, il ne saurait y avoir de progrès social. «Ce dispositif d'actionnariat salarial est donc très capital pour nous. Nos actionnaires ont saisi la pleine mesure des avantages que revêt ce dispositif en termes de performance, de fidélisation des salariés et de renforcement de sentiment d'appartenance. C'est donc une brique supplémentaire à l'édifice que nous construisons chaque jour dans la communauté», affirme le DG d'Orange Burkina.

Représenté par son Directeur de cabinet, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Séni Ouédraogo, n'a pas manqué de féliciter Orange Burkina pour son engagement durable auprès de ses salariés en leur offrant une partie de son capital social. Parce que, pour le ministre, la bonne santé de toute entreprise repose sur la ressource humaine et le système de gouvernance mis en place pour assurer un développement efficient de ses ressources. «En choisissant de faire participer ses employés au capital social, Orange Burkina en tant qu'entreprise privée, s'inscrit dans une démarche innovante qui contribuera incontestablement à accroître la motivation des agents», soutient le ministre.

Installée au Burkina depuis le 22 juin 2016, Orange a lancé officiellement sa marque le 16 mars 2017 et compte aujourd'hui environ 9.000.000 d'abonnés, confirmant sa position de N°1 de la téléphonie mobile au pays des Hommes intègres. 

Orange Burkina a aussi une contribution significative à l'économie nationale avec plus de 60.000 emplois directs et indirects et plus de 500 fournisseurs. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Lors d'un échange direct avec les femmes venues des 13 régions du Burkina le 8 mars 2020 à Ouagadougou, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé que le prochain gouvernement sera composé de 30% de femmes. Selon vous, c'est une décision:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé