Aujourd'hui,
URGENT
Somalie: la militante des droits de l'homme Almaas Elman tuée par balle (RFI)
Environnement: un tiers des plantes tropicales africaines risquent de disparaître (RFI)
Israël: la Justice annonce  la mise en examen du Premier ministre Benyamin Netanyahu pour corruption, fraude et abus de confiance
Burkina: la campagne agricole 2019-2020 enregistre une production céréalière de 5,02 millions de tonnes (AIB)
Burkina: l’Union Européenne a procédé à la remise de 4 blindés de type Bastion au bataillon burkinabè de la force conjointe du G5 Sahel
Burkina: au moins 18 terroristes abattus dans l'attaque d'une gendarmerie à Arbinda
Burkina: le conseiller municipal de Gnatan (Yagha) assassiné par des hommes armés non identifiés le 19 novembre 2019 (Infowakat.net). 
Burkina: Le CSC suspend l'émission "Biibémooré" de Optima FM pour 3 mois pour manquements à la loi, à l'éthique et à la déontologie. 
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021

ECONOMIE

Le mercredi 30 octobre 2019, Monsieur Xu Fei, Chargé d’Affaire de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso a participé à la cérémonie de clôture de la formation du « Projet Mil » au Programme de coopération agricole Burkina Faso / République populaire de Chine (PCA-BF/RPC) en présence du Directeur Général des Productions agricoles du Ministère de l’Agriculture.

Pendant deux mois, les experts chinois agricoles ont enseigné et transféré tout leur savoir et toute leur technologie aux apprenants burkinabè afin d’augmenter par trois (03) le rendement agricole.

Selon le Chargé d’Affaire de l’Ambassade, la Chine est dans une dynamique d’aider utile en apprenant à ses amis burkinabè à «pêcher» par eux-mêmes pour réaliser eux-mêmes leur autosuffisance alimentaire.

Toutefois, il a invité les bénéficiaires de la formation à partager, à leur tour avec tout le monde, ce qu’ils ont appris pour qu’ensemble ils puissent augmenter la production céréalière du Burkina Faso. Par ailleurs, il a confié que d’autres sessions de formations suivront pour former davantage de personnes aux techniques de production agricole et ainsi résoudre le problème de l’insécurité alimentaire du pays.

Le Directeur Général des Productions Agricoles Pascal Soubeiga a exprimé toute sa gratitude à la République populaire de Chine pour avoir placé le développement de l’agriculture burkinabè au centre de ses préoccupations. Il a souligné que les renforcements de capacités, tel que ladite formation, est ce dont ils ont besoin dans un rapport de partenariat qui se veut durable. Il a souhaité que ces sessions de formations s’étende sur d’autres thématiques afin que le Burkina Faso puisse promouvoir son développement par lui-même à partir des compétences humaines.

La cérémonie de fin de formation a été aussi marquée par une remise d’attestations aux participants et de récompenses à trois personnes qui se sont distinguées de par les performances. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé