Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

©Xinhua

ECONOMIE

Huawei a lancé vendredi 9 août son système d'exploitation open-source, HarmonyOS, alternative potentielle à Android dans le cas de l'interdiction du système d'exploitation de Google pour les téléphones portables Huawei.

HarmonyOS, ou Hongmeng en chinois, est un système d'exploitation distribué et basé sur un micro-noyau conçu pour divers dispositifs et scénarios, a déclaré Richard Yu, PDG du Consumer Business Group de Huawei, lors de la conférence des développeurs Huawei organisée à Dongguan, dans la province chinoise du Guangdong (sud).

"Il sera très rapide et pratique de transférer le système d'exploitation Android vers HarmonyOS si Android n'est plus accessible. Cela ne prend qu'un à deux jours", a déclaré M. Yu. "Cependant, les téléphones portables Huawei donneront la priorité à Android en tenant compte de l'écosystème et des partenaires", a-t-il ajouté.

M. Yu a déclaré que HarmonyOS, système d'exploitation léger et compact doté de fonctionnalités puissantes, serait d'abord utilisé dans les produits d'écran intelligent de Huawei qui seront lancés samedi.

Au cours des trois prochaines années, le système sera utilisé dans davantage de dispositifs intelligents tels que les montres intelligentes et les systèmes embarqués, selon M. Yu.

"Nous entrons dans une ère où les gens attendent une expérience intelligente globale pour tous les appareils et tous les scénarios. Pour cela, nous avons estimé qu'il était important d'avoir un système d'exploitation doté de capacités multiplateformes améliorées", a déclaré M. Yu.

Huawei créera également une fondation open-source et une communauté open-source afin de soutenir une collaboration plus approfondie avec les développeurs, a-t-il ajouté.

http://french.xinhuanet.com/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé