Aujourd'hui,
URGENT
Turquie: plusieurs maires pro-kurdes arrêtés pour «terrorisme»
Kongoussi: neuf civils tués à Zoura (AIB)
France: les juges antiterroristes ont terminé leur enquête sur le 13-novembre
Football: les Étalons locaux sont qualifiés pour le CHAN 2020 après leur match nul (0-0) contre le Ghana
Burkina: plus de 800 mille personnes affectées par l'insécurité (gouvernement)
Bobo Dioulasso: 2 morts et 6 blessés dans l’effondrement d’une structure dans une usine
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad

A peine une année (6 novembre 2018 sortie du premier sac de ciment) d'activité dans le secteur de la cimenterie au Burkina Faso que Cimasso rafle déjà des prix. En effet, à l'occasion de la 29e édition des Journées nationales de la qualité (JNQ) qui s'est tenu à Bobo-Dioulasso du 15 au 18 Octobre 2019, la jeune entreprise est en phase du thème «Faire de la culture qualité, le levier de la transformation structurelle de notre économie» de ces journées en remportant plusieurs prix. Notamment, le prix de la catégorie A maîtrise de la qualité qui récompense la meilleure unité qui maîtrise la qualité de ses produits.

©JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Le prix Nobel d'économie a été attribué ce lundi 14 octobre 2019 à la Française Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leur approche expérimentale de la lutte contre la pauvreté.

Image d'illustration

Le ministre burkinabè en charge du commerce, Harouna Kaboré a livré ce lundi 7 octobre 2019 le message du président du Faso, à l'occasion de la réunion spéciale de haut niveau dédiée au lancement public de la Journée mondiale du coton qui se tient à Genève en Suisse. Il a rappelé que malgré les obstacles, le coton demeure le premier produit agricole d'exportation du Burkina. Aussi il a plaidé pour l’institutionnalisation de la commémoration de la Journée Mondiale du Coton le 7 octobre de chaque année.

La sixième éditions du Rebranding Africa Forum (RAF) s’est achevée dans la traditionnelle soirée de gala au cours de laquelle des prix ont été remis des prix récompensent des personnalités de premier plan qui, par leurs actions quotidiennes dans leurs domaines d’intervention respectifs, tracent les sillons du développement et amènent les autres à changer leur regard sur le continent africain. Voici le palmarès. 

La 6e édition du Rebranding Africa Forum (RAF) s’est tenue ce samedi 5 octobre 2019 à Bruxelles. Les communications inaugurales et trois panels ont rythmé la journée qui s’est achevée par une annonce faite par le fondateur, Thierry Hot: la prochaine édition se tiendra du 2 au 4 octobre 2019 à Niamey, au Niger. 

La sixième édition du Rebranding Africa Forum s'est ouverte ce vendredi 4 octobre 2019 à Bruxelles par un networking business cocktail. A ce rendez-vous empreint de convivialité, les participants ainsi lève un verre à la réussite de cette édition consacrée à des échanges sur les enjeux socioéconomiques de l'exploitation des mines en Afrique. Ils ont également échangé avec les officiels burkinabè sur les avantages à investir au Burkina Faso. 

Enjeux socio-économiques de l’exploitation minière en Afrique, tel est le thème de la sixième édition du Rebranding Africa Forum qui se tiendra les 4 et 5 octobre 2019 à Bruxelles. Une thématique d’autant plus indiquée que l’explosion de la demande en matières premières minérales des pays émergents crée une situation sans précédent, qui se traduit par une tension sur les approvisionnements et une forte augmentation des cours des métaux, lesquels ont triplé, en moyenne, depuis 2002.

Photo de famille des participants

La CRRH-UEMOA a organisé avec l’appui de la Banque Mondiale, une conférence régionale sur «Les Politiques de Promotion de l’Habitat et la Croissance Economique», les 30 septembre et 1er octobre 2019, à l’hôtel du 2 février à Lomé au Togo.

La Semaine des activités minières de l'Afrique de l'Ouest ( SAMAO) se veut un espace de rencontre des professionnels du secteur minier et de valorisation des potentialités géologiques et minières du continent africain. La 4è édition s'est tenue du 26 au 28 septembre 2019 à Ouagadougou. Plusieurs activités y sont menées dans ce sens à chaque édition dont l'exposition qui est la plus convoitée. Citland International est à sa 4e participation à la SAMAO et l'entreprise trouve en ce rendez-vous, un cadre incontournable pour la promotion des activités minières en Afrique.

«Élaboration d’une politique économique pour un développement endogène du Burkina Faso : choix et appropriation des objectifs finaux, intermédiaires et opérationnels et des instruments pour une implémentation à même de créer une croissance inclusive et des emplois durables dans un contexte sécuritaire difficile et d’une cohésion sociale mise à dure épreuve». C'est sous ce thème que se tient ce symposium sur le renouveau économique depuis ce 1er octobre 2019 à Ouagadougou.

Citoyen du Renouveau, une organisation de la société civile, organisera le 1er octobre prochain à Ouagadougou, un symposium sur le renouveau économique. Cette rencontre qui réunira des experts nationaux et spécialistes internationaux du développement a pour objectif d’élaborer un cadre de référence d’une politique économique endogène à l’attention de ceux à qui il appartient d’élaborer les politiques publiques. Dans cette optique, le comité d’organisation était face à la presse le jeudi 26 septembre 2019.

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a tenu la 114e  réunion de son Conseil d'administration ce mercredi 25 septembre 2019 à Ouagadougou en présence de Norbert Toé, Vice-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). A l’issue de cette session, 7 nouvelles opérations ont été approuvées pour un montant total de plus de 79 milliards de FCFA.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé